Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le Festival international du film de Berlin s'ouvre avec «Isle of Dogs»

BERLIN — Le rideau s'est levé, jeudi, sur le Festival international du film de Berlin, avec la première mondiale du nouveau film d'animation de Wes Anderson, «Isle of Dogs».

La Berlinale, premier des festivals de cinéma européens majeurs de l'année, est assombrie par les scandales d'agression sexuelle qui ont frappé l'industrie du film aux États-Unis et ailleurs dans le monde. La controverse a éclaté après que des actrices eurent fait des allégations de viol et de harcèlement sexuel à l'endroit du puissant producteur hollywoodien Harvey Weinstein.

Par communiqué, les organisateurs du festival ont déclaré que «la résonnance internationale du mouvement "#moiaussi" a permis de constater que le problème n'est évidemment pas confiné à Hollywood. Un peu partout dans le monde, les personnes touchées par de telles agressions ont trouvé le courage de raconter publiquement leur histoire.»

Les organisateurs ont annoncé la création d'un centre d'aide spécial sur le site du festival, où le public et les participants à l'événement peuvent se rendre s'ils font face à de la discrimination, du harcèlement ou une agression — ou s'ils en sont témoins.

L'Allemagne n'a pas été épargnée par le scandale. Dieter Wedel, prolifique réalisateur de séries télévisées allemandes, a démissionné de son poste à la tête d'un festival de théâtre, le mois dernier, après des allégations d'inconduite. Plusieurs femmes affirment avoir subi des pressions de sa part pour avoir une relation sexuelle avec lui. Dieter Wedel nie les allégations.

La ministre allemande de la Culture, Monika Gruetters, a annoncé jeudi, en marge du festival, que son ministère remettrait 100 000 euros (155 660 $ CAN) pour la création d'un centre d'aide permanent pour les victimes d'agression dans l'industrie des médias et du cinéma en Allemagne.

Du côté cinématographique, le cinéaste allemand Tom Tykwer préside le jury de la 68e édition du festival, qui se poursuit jusqu'au 25 février. Dix-neuf films lutteront pour le convoité Ours d'or, dont le lauréat sera annoncé le 24 février.

Le film d'ouverture du festival, «Isle of Dogs», prendra l'affiche aux États-Unis en mars, puis à l'international en avril. Il s'agit du premier film d'animation à ouvrir la Berlinale, et du quatrième film de Wes Anderson présenté en compétition au festival allemand.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.