12/02/2018 00:01 EST | Actualisé 07/02/2019 14:34 EST

Cinq manières de maximiser votre remboursement d’impôt

Getty Images/iStockphoto

Prenez une grande respiration : la saison des impôts est arrivée! Êtes-vous le genre de personne qui remplit sa déclaration dès le 1er janvier ou qui doit fouiller dans un tas de reçus à la fin d'avril? Peu importe votre tempérament, il se peut que vous manquiez certains crédits susceptibles de maximiser votre remboursement d'impôt. Qu'il s'agisse de produire votre déclaration électronique à la maison ou de prendre rendez-vous à l'un de nos nombreux bureaux nationaux, H&R Block offre des solutions qui vous permettront d'aborder les prochaines semaines avec confiance. Vous pouvez enfin souffler !

Voici cinq conseils qui vous permettront de maximiser votre remboursement d'impôt à l'approche du 30 avril :

Getty Images/iStockphoto

1. Vous êtes aux études? Levez votre T2202A bien haut!

Le diplôme universitaire est le plus important document qu'un jeune adulte peut obtenir. Or, vous devriez considérer le formulaire T2202A comme le deuxième plus important. Sans ce relevé officiel qui indique le total des frais de scolarité et des montants relatifs aux études déboursés durant l'année civile, vous ne pourrez pas réclamer le montant admissible. Heureusement, les établissements d'enseignement postsecondaires ont l'obligation de vous faire parvenir ces renseignements.

Réclamer vos frais de scolarité peut vous aider à obtenir un remboursement d'impôt, mais saviez-vous qu'un montant maximal de 5 000 dollars peut aussi être transféré à vos parents, de même qu'à votre époux ou conjoint de fait? De plus, l'année d'imposition 2017 est la première pour laquelle les étudiants canadiens n'auront plus droit au crédit d'impôt fédéral pour études et pour manuels, ce qui rend le formulaire T2202A d'autant plus important.

Getty Images

2. Restez à l'affût des plus récents changements fiscaux

Les lois fiscales changent aussi vite que les modes vestimentaires. Il est donc facile de commettre des erreurs coûteuses. Faire appel à un spécialiste de l'impôt vous permettra de mieux comprendre les plus récents changements législatifs. En voici justement quelques-uns :

Les crédits d'impôt pour la condition physique et les activités artistiques des enfants ont été abolis en 2017. Toutefois, l'Allocation canadienne pour enfants est indexée de 1,5 pour cent depuis juillet 2018 et pour 2019. Le gouvernement fédéral a aussi annoncé un nouveau crédit d'impôt pour les contribuables ayant eu recours à des technologies de procréation au cours de la dernière année civile.

Il s'agit également de la dernière année où les travailleurs à faible revenu peuvent être admissibles à la prestation fiscale pour le revenu de travail lorsqu'ils produisent leurs déclarations de revenus pour l'année 2018. À partir de 2019, la PFRT sera améliorée et portera dorénavant le nom d'Allocation canadienne pour les travailleurs.

DNY59 via Getty Images

3. N'oubliez pas vos frais médicaux

Rester en bonne santé peut coûter cher, mais il y a plusieurs moyens d'économiser durant la saison des impôts. Les médicaments sur ordonnance sont un bon exemple de dépense courante admissible. Si vous avez fait un voyage à l'étranger, votre assurance médicale sera également admissible. Par contre, les vitamines et les médicaments contre le rhume en vente libre ne seront pas admissibles, même s'ils ont été recommandés par votre médecin.

Vous voulez d'autres exemples de frais médicaux admissibles mais susceptibles d'être oubliés? Pensez à la nourriture et aux soins vétérinaires d'un animal de compagnie spécialement dressé, ainsi qu'aux modifications apportées à un logement ou à un véhicule pour accommoder une personne atteinte d'une déficience physique.

Deagreez via Getty Images

4. Remplissez une déclaration même si vos revenus sont quasi nuls

Que vous soyez aux études ou à la recherche d'un emploi, il se peut que vous traversiez une période durant laquelle vous ne gagnez aucun revenu. Or, vous n'avez pas besoin de gagner un revenu stable pour être éligible à certaines prestations. Remplir votre déclaration de revenus peut vous donner droit au crédit pour la TPS/TVH sur la base de votre déclaration précédente. L'Agence du revenu du Canada utilisera aussi votre déclaration pour déterminer si vous avez droit à l'Allocation canadienne pour enfants. Les résidents du Canada peuvent également réclamer le montant personnel de base, établi à 11 809 dollars pour l'année 2018. Si vous avez gagné un montant inférieur, celui-ci ne sera pas imposable au fédéral.

Getty Images/iStockphoto

5. Faites la distinction entre votre travail et vos loisirs

Si vous possédez une petite entreprise, prenez soin de conserver vos reçus de carburant, bien que chaque trajet en auto ne soit pas déductible. Tenez un journal de bord détaillé afin de distinguer clairement vos voyages d'affaires et vos voyages d'agrément. Vous pourrez ainsi justifier le kilométrage effectué par votre entreprise. Vous devriez également noter le temps que vous passez à répondre à des courriels professionnels afin de déduire une partie de votre facture d'accès à Internet à domicile. Enfin, les entrepreneurs peuvent se réjouir du fait que le gouvernement a réduit le taux d'imposition des petites entreprises à 10 pour cent, et qu'il le réduira à 9 pour cent à compter du 1er janvier 2019.

Passez une saison des impôts simple, facile et sans stress en bénéficiant d'un remboursement maximal. Au besoin, passez voir un expert en fiscalité dans le bureau H&R Block le plus près de chez vous. Êtes-vous sur le point de soumettre votre déclaration? Dans ce cas, faites-le vous-même avec le logiciel en ligne H&R Block.