NOUVELLES
09/02/2018 06:40 EST | Actualisé 09/02/2018 11:15 EST

Poignée de main entre la soeur de Kim Jong Un et le président de la Corée du Sud aux Jeux olympiques

C'est ça l'esprit des Jeux olympiques!

La cérémonie d'ouverture a donné lieu à une poignée de main entre la soeur de Kim Jong Un, Kim Yo Jong, et le président sud-coréen, Moon Jae-in, vendredi.

Un geste d'une banalité absolue qui relève pourtant de l'extraordinaire au regard de la situation géopolitique.

Autre symbole fort, intervenu une heure plus tard lors du défilé des athlètes: le passage en commun des sportifs des deux pays, vêtus de blanc et dont les tenues indiquaient seulement le mot "Corée" dans le dos.

Vendredi, avant la cérémonie d'ouverture, le président sud-coréen Moon Jae-in et le chef d'Etat de la Corée du Nord Kim Yong Nam s'étaient par ailleurs rencontrés, échangeant une poignée de main déjà historique.

Et samedi, des discussions de hauts rangs doivent se tenir.

L'équilibre pourtant, reste fragile. L'heure précédant la cérémonie a ainsi été moins conviviale, le vice-président américain Mike Pence esquivant le dîner organisé en amont.

D'après le plan de table, M. Pence aurait dû partager la même table que les chefs de l'Etat sud-coréen et nord-coréen.

Mais un porte-parole de la présidence sud-coréenne a expliqué qu'il était arrivé en retard, avait "salué ceux qui étaient assis à la table d'honneur et était reparti sans s'asseoir".

Pour l'esprit olympique, il faudra donc compter plutôt sur les sportifs.

Galerie photo
Une cérémonie d'ouverture des JO haute en couleur!
Voyez les images