NOUVELLES
09/02/2018 02:25 EST

Le carnaval de Rio en chiffres

Des millions de personnes déguisées dans les rues, des millions de litres de bière, des défilés grandioses dans un sambodrome de plus de 72.000 places: Rio accueille à partir de vendredi le carnaval des superlatifs.

- 6 millions de fêtards -

Ce chiffre comprend le nombre de personnes qui devraient sortir dans les rues tout au long du carnaval, l'équivalent de la population de Rio. La mairie espère attirer 1,5 million de touristes du Brésil et du monde entier, 400.000 de plus que l'an dernier.

- 13 écoles de samba -

Il s'agit des écoles du "Groupe spécial", entre 3.000 et 4.000 personnes chacune, l'élite du carnaval, qui défileront toute la nuit, dimanche et lundi au sambodrome, devant plus de 70.000 spectateurs pour une compétition notée selon des critères très précis par 54 jurés. Comme au football, les écoles sont réparties en plusieurs divisions, la deuxième catégorie défilant les vendredi et samedi précédents.

- 720 mètres de samba -

C'est la longueur du sambodrome, stade en forme d'avenue entourée de gradins où vont évoluer les chars, danseurs et percussionnistes des écoles de samba.

- 17.110 policiers -

La Police militaire a annoncé la mobilisation de 17.110 agents pendant le carnaval, dont 794 seront concentrés autour du sambodrome.

- 3,5 milliards de réais de recettes -

La mairie estime que l'afflux de touristes permettra d'injecter 3,5 milliards de réais dans l'économie de la ville, soit environ 875.000 euros. Une aubaine pour une ville qui traverse une grave crise financière.

- 86% des chambres d'hôtel occupées -

Le taux de remplissage des hôtels de Rio s'élève à 86% en moyenne, contre 71% l'an dernier, selon les données de l'Association brésilienne de l'industrie hôtelière (ABIH).

- Au moins 200 euros le costume -

Pour défiler au sambodrome, les personnes qui ne sont pas membres d'une école de samba doivent acheter leurs costumes, pour un montant pouvant aller de 800 à 1.600 réais (entre 200 et 400 euros).

- Plus de 100 millions de préservatifs -

Le gouvernement a annoncé la distribution gratuite de 106 millions de "camisinhas" (petites chemises) - nom donné aux préservatifs au Brésil - dans tout le pays pendant la période du Carnaval. De quoi fournir la moitié de la population. Sans compter la distribution de 200.000 préservatifs féminins et de 3,8 millions de sachets de gel lubrifiant.

- 7 millions de litres de bière -

C'est ce qu'espère vendre le géant des boissons AMBEV pendant tout le mois de carnaval dans le centre-ville et les quartiers touristiques de Rio.

- Plus de 32.000 toilettes publiques -

La mairie a annoncé l'installation de 32.560 toilettes publiques dans les rues de Rio pendant le carnaval. Lors des cortèges de rue les plus attendus, comme celui de Bola Preta, qui va attirer 1,5 million de fêtards samedi, la proportion devrait être d'une toilette pour 2.600 personnes. Largement insuffisant, surtout au vu des litres de bière consommés.

Mais ceux (nombreux) qui se soulagent sur les trottoirs sont passibles d'une amende de 563 réais (130 euros).

lg/pt/ia