NOUVELLES
08/02/2018 10:57 EST | Actualisé 08/02/2018 12:07 EST

Le film canadien «Black Cop» trouve un distributeur aux États-Unis

HALIFAX — Le premier long métrage du cinéaste de Halifax Cory Bowles — à propos d'un homme noir tiraillé sur son rôle comme policier — a été retenu pour distribution aux États-Unis, où les publics, selon le réalisateur, recherchent des portraits de fiction représentatifs de l'expérience des Afro-Américains.

La vedette de l'émission «Trailer Park Boys» a annoncé cette semaine que Samuel Goldwyn Films avait acquis les droits de «Black Cop», et que des projets étaient en cours pour une distribution aux États-Unis du film primé.

M. Bowles — qui a écrit le scénario et réalisé le film à petit budget de 90 minutes tourné à Halifax — a indiqué que le film avait déjà été projeté dans environ une douzaine de villes aux États-Unis sur le circuit des festivals, et qu'il avait remporté le prix du meilleur long métrage de fiction au Festival international du film de St. Louis, au Missouri.

Le film explore la relation entre la population et la police et examine le profilage racial sous le regard du personnage principal, interprété par Ronnie Rowe Jr.

Inspiré par des événements au cours desquels des policiers blancs ont atteint par balle des civils noirs non armés, M. Bowles a dit avoir voulu créer une satire axée sur des personnages forts explorant des thèmes complexes autour des relations de la police avec les communautés ethniques.

Le cinéaste — né à Montréal et ayant passé son enfance en Nouvelle-Écosse — a affirmé que les réactions au film au sud de la frontière avaient été largement positives, certains spectateurs disant avoir ressenti toutes sortes d'émotions, incluant la colère.

Les plans pour une sortie en salles aux États-Unis n'ont pas été annoncés, mais Samuel Goldwyn Films a indiqué que le film serait disponible sur demande le 1er mai.

Le film avait été présenté en première mondiale au Festival international du film de Toronto (TIFF) en septembre.