NOUVELLES
08/02/2018 04:53 EST | Actualisé 08/02/2018 05:26 EST

La France gonfle ses dépenses militaires

PARIS — Le gouvernement du président français Emmanuel Macron a annoncé jeudi une augmentation marquée des dépenses militaires du pays.

Le projet de loi prévoit notamment des drones armés et l'embauche de «cybercombattants».

Le ministère de la Défende envisage de dépenser un total de 295 milliards d'euros entre 2019 et 2015. Cela inclut une hausse annuelle des dépenses de 1,7 milliard d'euros jusqu'en 2022, entre autres pour moderniser l'équipement et améliorer les renseignements.

La ministre Florence Parly a expliqué aux journalistes que la planète est de plus en plus imprévisible et les menaces de plus en plus difficiles à identifier. Elle a aussi évoqué le recours plus important à l'armée en sol français, dans la foulée d'une multitude d'attentats terroristes.

Elle a dit que la France doit gonfler ses dépenses militaires pour préserver son influence mondiale et être en mesure d'intervenir quand ses intérêts sont menacés, ou lorsque cela est nécessaire pour protéger la stabilité mondiale.

Des milliers de soldats français sont déployés à l'étranger, du Moyen-Orient jusqu'en Afrique, et la France deviendra la seule puissance nucléaire de l'Union européenne après le départ du Royaume-Uni l'an prochain.

Le président Macron avait promis pendant la campagne électorale de porter les dépenses militaires du pays à 2 pour cent du PIB.

Le projet de loi prévoit les premiers drones armés de la France, de nouveaux sous-marins nucléaires de combat, davantage d'avions de chasse et de nouveaux satellites de renseignement.

Un vote final est attendu cet été.