NOUVELLES
08/02/2018 06:10 EST | Actualisé 08/02/2018 16:25 EST

Cinq événements à surveiller samedi à Pyeongchang

PYEONGCHANG, Corée, République de — Les compétitions aux Jeux olympiques d'hiver prendront véritablement leur envol samedi alors que plusieurs médailles seront à l'enjeu. Voici un coup d'oeil sur cinq événements à surveiller lors du Jour 2:

CHARLES AUX COMMANDES — Le vétéran patineur de vitesse sur courte piste Charles Hamelin pourrait procurer au Canada sa première médaille d'or. Il est le champion en titre du 1500 m, disputé samedi. À l'âge de 33 ans, Hamelin participe à ses derniers Jeux et il aimerait entreprendre son chant du cygne par une place sur le podium. Avec quatre médailles olympiques — dont trois en or — Hamelin est déjà reconnu comme l'un des athlètes masculins ayant connu le plus de succès dans l'histoire des Jeux d'hiver.

LONGUE DISTANCE À PARCOURIR — La patineuse de vitesse d'Ottawa Ivanie Blondin a gagné l'or au 3000 m dames lors de la dernière Coupe du monde avant les Jeux de Pyeongchang, mais elle n'est pas considérée comme une favorite de l'épreuve, samedi. Ses espoirs de médaille sont meilleurs à la nouvelle épreuve de départ de groupe, notamment en raison de son expérience acquise en courte piste. Elle a remporté l'or et l'argent aux Championnats du monde et un titre de la Coupe du monde à cette épreuve, caractérisée par la stratégie du chat et de la souris et les contacts du courte piste. Elle devra patienter pour avoir sa chance dans cette épreuve. Le départ de groupe chez les dames est prévu le 24 février.

SUPERMAN — Bien des choses se produites depuis que Mark McMorris a participé à ses premiers Olympiques, il y a quatre ans, en Russie. Il avait alors remporté le bronze du slopestyle en surf des neiges, bien qu'il ait eu à négocier avec une côte fracturée. Deux ans plus tard, il s'est remis d'une fracture du fémur. Mais c'est sa chute survenue lors d'une séance de surf hors-piste en mars 2017 qui a presque mis fin à sa carrière, en plus d'avoir failli lui coûter la vie. Après avoir subi plusieurs blessures sérieuses, dont une fracture de la mâchoire, un éclatement de la rate et un poumon affaissé, le natif de Regina est de retour aux Jeux d'hiver. Il sera des qualifications du slopestyle samedi.

SAVEURS CANADIENNES — L'équipe canadienne de hockey féminin n'amorcera pas la défense de son titre avant dimanche, mais la rencontre de samedi entre l'éqiupe coréenne unifiée et celle de la Suisse aura une saveur toute canadienne. La formation coréenne, qui comprend des joueuses des deux Corées, est dirigée par la Canadienne Sarah Murray, tandis que ses compatriotes Danelle Im et Caroline Park font partie de la formation.

EN FEU — Une médaille sera à l'enjeu au 7,5 km sprint féminin, qui sera disputé au Centre de biathlon Alpensia. Bien que la disicpline qui combine ski de fond et tir à la carabine soit dominée par les Européens, la Canadienne Rosanne Crawford a le vent dans les voiles par les temps qui courent. La biathlonienne de Canmore, en Alberta, a remporté une première médaille en Coupe du monde le mois dernier en terminant troisième du 15 km, tout en étant parfaite — 20 cibles sur 20 — au tir.