NOUVELLES
08/02/2018 06:35 EST

C1 asiatique: la Fédération iranienne demande de l'aide à la Fifa

Le président de la Fédération iranienne de football est parti pour Zurich jeudi pour demander à Gianni Infantino, le patron de la Fifa, d'intervenir dans le conflit politique qui entoure un match de la Ligue des champions d'Asie, assure SID, la filière allemande de l'AFP.

L'hostilité entre l'Arabie Saoudite et l'Iran a en effet affecté le match de C1 asiatique entre l'Esteghlal, club de Téhéran, et Al-Hilal, formation basée à Riyad.

Les deux équipes sont censées se rencontrer lors de la phase de groupe, qui débute la semaine prochaine, mais les deux matches prévus ne peuvent se disputer ni en Iran ni en Arabie Saoudite, les relations diplomatiques entre les deux pays étant rompues depuis l'attaque de l'ambassade saoudienne à Téhéran en 2016.

Esteghlal, dirigé par l'Allemand Winfried Schäfer, a ainsi décidé de "recevoir" son adversaire au Qatar, le 20 février, tandis qu'Al-Hilal "recevra" de son côté au Koweït, le 16 avril.

Problème, la Confédération asiatique de football (AFC) a rejeté le choix fait par les Iraniens, insistant que le match devait avoir lieu non pas au Qatar mais à Oman.

Outre Esteghlal et Al-Hilal, finaliste la saison dernière, le groupe D est composé des Qataris d'Al-Rayyan et des Emiratis d'Al Ain. Les deux premiers de chaque groupe sont qualifiés pour des huitièmes de finale régionaux.

sid-ryj/mca/jcp

APRIL

JUVENTUS FOOTBALL CLUB