NOUVELLES
05/02/2018 10:08 EST

Wall Street bousculée par la montée des taux d'intérêts

La Bourse de New York, déjà fortement chahutée la semaine dernière par la perspective de voir les taux d'intérêt grimper, se retrouvait de nouveau sous pression lundi.

L'indice financier S&P 500, qui comprend les titres des 500 plus grosses entreprises cotées aux Etats-Unis, est tombé jusqu'à 2.716,74 points, ce qui représente un repli de plus de 5% par rapport au record atteint le 26 janvier.

Vers 18H50 GMT, il évoluait à 2.723,53 points, en baisse de 1,40%.

Le Dow Jones Industrial Average perdait lui 1,58% à 25.117,95 points. L'indice vedette de Wall Street a enregistré vendredi sa pire séance depuis juin 2016.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, cédait pour sa part 0,90% à 7.175,44 points.

"La raison de ce repli est la même que vendredi: les investisseurs commencent à frémir face à la hausse des taux d'intérêt", a indiqué Art Hogan de Wunderlich Securities.

L'annonce d'une augmentation significative des salaires en janvier aux Etats-Unis a en effet ravivé vendredi les craintes d'inflation et la possibilité de voir la banque centrale américaine (Fed) relever plus rapidement que prévu ses taux.

Cette possibilité a fait bondir les rendements sur le marché obligataire, le taux d'emprunt à dix ans grimpant notamment lundi jusqu'à 2,88%, son plus haut niveau depuis 2014.

Cette évolution rend plus cher le coût des emprunts aussi bien pour les entreprises que pour les investisseurs et offre aux courtiers un placement désormais un peu plus rémunérateur et moins risqué que le marché des actions.

Pour JJ Kinahan, spécialiste des marchés pour la plateforme de courtage TD Ameritrade, ce repli n'est toutefois pas surprenant.

"Les marchés ont enchaîné les records en janvier, les investisseurs profitent de cette occasion pour engranger un peu de profits", a-t-il estimé.

"La question maintenant est de savoir si les investisseurs qui ont ces derniers mois profité de chaque mouvement de repli pour faire des achats à bons comptes vont encore une fois refaire leur apparition ou s'ils vont rester en retrait", a-t-il ajouté.

jum/alb/vmt/vog