05/02/2018 18:06 EST | Actualisé 05/02/2018 18:06 EST

Un moteur unique pour l’Infiniti QX50 2019 et trois autres choses à savoir

Infiniti

L'Infiniti QX50 2019 semble suivre le peloton et se fondre dans l'engouement des VUS compacts de luxe, esthétiquement du moins.

Sur les autres plans, nous avons remarqué que celui-ci comprend plusieurs technologies que ses rivaux n'ont pas. Par exemple, le QX50 cache sous son capot une technologie exclusive qui fait de lui l'un des moteurs à combustion les plus évolués sur le marché. Et il incorpore en outre certaines technologies dans son habitacle qui sont uniques à lui.

Il reste à savoir si ces technologies seront en mesure de démarquer le QX50, lui qui doit faire face à plusieurs rivaux de qualité et bien établis.

Moteur à taux de compression variable VC-T

La toute première, et plus importante avancée dans l'Infiniti QX50 est sans contredit sa motorisation. Afin d'éliminer un maximum de compromis sur le plan moteur, Infiniti a conçu le premier moteur à taux de compression variable de production. Ce quatre cylindres turbocompressé de 2,0 litres utilise un système qui permet d'ajuster la course du piston sur une plage de 6 millimètres.

Ceci se traduit par la capacité de varier le taux de compression de 8 pour 1 à et 14 pour 1. Le taux plus bas permettant une pression maximale du turbocompresseur pour de meilleures performances, et le second permettant des explosions atmosphériques efficaces qui maximisent l'économie de carburant, en conduite sur l'autoroute, par exemple.

L'idée derrière ce moteur unique sur le marché est d'offrir un rendement optimal en toutes circonstances. Sur la route ses performances sont correctes et on ne remarque pas d'hésitation quand le taux de compression est en transition, mais la boîte CVT rend les performances un tantinet élastiques et on voudrait parfois un peu plus de « punch ».

Système ProPILOT Assist

Le système ProPILOT Assist positionne le QX50 2019 dans l'arène des véhicules cobayes pour le développement de technologies autonomes. Dans les faits, cette fonction permet au QX50 d'être semi-autonome dans certaines conditions, ne serait-ce que pour quelques secondes.

Tout comme le Pilot Assist de Volvo, le système requiert que le conducteur saisisse le volant après quelques secondes pour qu'il continue à fonctionner. Le ProPILOT Assist peut s'avérer utile pour ceux qui aiment les gadgets et qui aiment se laisser conduire ne serait-ce que pour un instant.

Infiniti seront les premiers à vous dire, cependant, que l'objectif du ProPilot n'est pas d'offrir une conduite autonome, mais plutôt de rendre la conduire moins stressante et réduire la fatigue du conducteur. Le système est notamment en mesure d'ajuster la direction automatiquement afin de garder le QX50 au centre de sa voie pour le conducteur, et aussi de freiner automatiquement si un autre véhicule vous coupe ou s'approche dangereusement. Évidemment, comme c'est le cas pour la plupart des systèmes du genre, la chaussée doit être parfaitement dégagée.

Sièges Zéro Gravité

Si le confort est un critère important dans le segment des VUS compacts, Infiniti a décidément mis le « paquet » dans l'habitacle du QX50 à commencer par les sièges « Zéro Gravité » extrêmement confortables. Ils sont matelassés et, selon le constructeur, ont été développés selon une recherche de la NASA et de l'université Keio à Tokyo.

Infiniti

Peu importe l'histoire derrière ces sièges, après essai, nous avons conclu qu'ils sont faits pour les postérieurs les plus critiques. Autrement, l'habitacle du QX50, qu'Infiniti décrit comme le meilleur jamais conçu par la marque, est garni d'un amalgame de textures alternant entre le suède, le cuir et l'aluminium brossé.

Support à moteur Active Torque Rod

Les petites motorisations turbocompressées peuvent avoir une sonorisation aiguë, et s'écartent parfois de l'impression que l'on s'attend d'un véhicule haut de gamme. De plus, lorsque ces motorisations sont mutées à des transmissions automatiques à variation continue (CVT) comme c'est le cas pour l'Infiniti QX50, la sonorité est parfois grandement affectée. Les ingénieurs chez Infiniti ont donc mis au point l'«Active Torque Rod ».

En gros, il s'agit d'un support à moteur qui contre les vibrations en contrebalançant celles-ci en utilisant des principes physiques combinés à une technologie similaire à celles des casques d'écoute à technologie d'annulation du bruit. Infiniti stipule que l'Active Torque Rod du QX50 capable de réduire les sons du moteur de 6 Db.

Infiniti est considéré comme un petit joueur dans le créneau des véhicules de luxe. Et pour se démarquer dans le segment des VUS compacts de luxe, il faut à tout prix faire sa marque. Les acheteurs pourront-ils apprécier les capacités et performances du QX50 2019? Seul l'avenir nous le dira. Par contre, nous sommes forcés de constater que ce constructeur nippon tente à tout prix de se démarquer de ses rivaux avec les technologies comprises dans celui-ci.

Source: EcoloAuto.com

PLUS: