NOUVELLES
05/02/2018 05:21 EST

Caucase russe : plusieurs responsables arrêtés pour escroquerie

Plusieurs responsables régionaux de haut rang ont été arrêtés lundi pour escroquerie et détournement de fonds publics au Daguestan, une instable république du Caucase russe, a annoncé le Comité d'enquête russe.

Le chef du gouvernement local par intérim, Abdoussamad Gamidov, ses adjoints par intérim Chamil Issaïev et Raïouddine Ioussoufov, ainsi que l'ancien ministre de l'Education local, Chakhabas Chakhov, ont été interpellés dans le cadre d'une enquête sur le détournement de fonds publics octroyés pour la mise en oeuvre de programmes sociaux au Daguestan, a expliqué le Comité d'enquête dans un communiqué.

Les enquêteurs ont établi "le détournement commis par voie d'escroquerie", poursuit-il, précisant que les domiciles des suspects ont été perquisitionnés.

Un pistolet en or, ainsi que deux fusils d'assaut (des kalachnikovs) ont notamment été saisis au cours d'une perquisition chez M. Gamidov, précise le Comité d'enquête, l'organisme chargé des principales investigations en Russie.

La corruption est un mal endémique dans ce pays et y est considérée comme l'un des principaux freins au développement économique.

Les arrestations spectaculaires et médiatisées pour corruption de hauts-fonctionnaires ou même de ministres et de gouverneurs de région se sont multipliées ces dernières années en Russie, dénoncées par l'opposition comme autant d'écrans de fumée cachant l'ampleur du phénomène au plus haut sommet de l'Etat.

Le Caucase russe est en proie à une rébellion islamiste dont les meneurs ont prêté allégeance au groupe jihadiste Etat islamique (EI) et les incidents armés et les attaques visant les forces de l'ordre y sont fréquentes, notamment au Daguestan.

mp/pop/nm/bds