NOUVELLES
04/02/2018 06:41 EST | Actualisé 04/02/2018 15:02 EST

Thomas Bach critique fermement la décision du Tribunal arbitral du sport

PYEONGCHANG, Corée, République de — Le président du CIO Thomas Bach a fermement critiqué le jugement du Tribunal arbitral du sport blanchissant 28 russes, qui étaient sous le coup d'un interdit de participer aux Jeux olympiques, pour dopage.

Disant que la décision était «extrêmement décevante et surprenante», Bach y voit le reflet d'un urgent besoin de réformes dans la structure du TAS.

Jeudi, le TAS a renversé la sanction affectant 28 athlètes russes, plaidant le manque de preuves.

Moscou compte envoyer une quinzaine de ceux-ci aux Jeux de Pyeongchang incluant Alexander Tretiakov, médaillé d'or en skeleton, et Alexander Legkov, médaillé d'or en ski de fond. Une portion des autres individus ont pris leur retraite.

Bach a dit que Valérie Fourneyron, jadis ministre des Sports de la France, sera en charge d'un comité indépendant qui va se pencher sur les cas de dopage en Russie.