NOUVELLES
03/02/2018 15:32 EST | Actualisé 03/02/2018 15:35 EST

Maniwaki: un mineur arrêté pour intimidation du constable du palais de justice

Il a été relâché sous promesse de comparaître.

Un jeune homme de 18 ans avait alors été atteint d'un coup de feu à la tête lors d'une bagarre avec un constable spécial.
YOUTUBE/THEACROBAT7788
Un jeune homme de 18 ans avait alors été atteint d'un coup de feu à la tête lors d'une bagarre avec un constable spécial.

Un adolescent a été arrêté pour des propos qu'il a tenus sur les réseaux sociaux dans la foulée de l'empoignade survenue mercredi au palais de justice de Maniwaki.

Un jeune homme de 18 ans avait alors été atteint d'un coup de feu à la tête lors d'une bagarre avec un constable spécial.

La Sûreté du Québec dit avoir procédé jeudi à l'arrestation d'un mineur, à Maniwaki, pour avoir intimidé une personne associée au système judiciaire. Il a été relâché sous promesse de comparaître.

Le président du Syndicat des constables spéciaux du gouvernement du Québec, Franck Perales, explique que depuis la publication d'une vidéo de l'échauffourée, des menaces ont été proférées en ligne contre l'agent qui a ouvert le feu.

M. Perales demande à la population de garder son calme et de permettre au Bureau des enquêtes indépendantes de faire la lumière sur les événements.

Il précise que le constable impliqué se trouve toujours en arrêt maladie.