Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

La page Facebook des libéraux soulève des questions éthiques

Elle est d'un «goût douteux» selon la FPJQ.

La page Facebook Actualités politiques Québec qui prétend « rétablir les faits » au sujet au Parti libéral du Québec (PLQ) est « d'un goût douteux », a affirmé Stéphane Giroux, président de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ).

La page Facebook, alimentée par le comité des médias sociaux de l'aile parlementaire libérale, ne présente pas au premier coup d'oeil comme un site d'informations partisan. La mention des administrateurs se trouve seulement dans l'onglet « à propos ».

« C'est assurément un site d'information, mais personne ne prétend faire du journalisme », se défend Charles Robert, porte-parole du cabinet du premier ministre. Celui-ci ajoute que la page reflète le point de vue et la façon de procéder du PLQ.

Créé en novembre dernier, le contenu sur la page varie entre capsules audio ou vidéo. Les dernières vidéos mises en ligne jeudi, pendant le caucus parlementaire, présentent Carlos Leitao le ministre des Finances, et Gaétan Barrette, ministre de la Santé.

Dans un segment de 2 minutes 34, Barrette aborde les conditions de travail des infirmières, qui ont fait les manchettes cette semaine.

« Je réfute l'idée que ce qui est là puisse être des fake news », a ajouté Charles Robert. Selon lui, les informations publiées sur Actualités politiques Québec sont équivalentes à un conférence de presse.

Les vidéos seraient conçues avec l'objectif de contextualiser des enjeux de l'actualité politique. Le porte-parole du cabinet soutient que la page n'a pas une vocation « partisane ».

La FPJQ invite la population à la vigilance. « Nous encourageons les gens à apprendre à distinguer les sites de ce genre en s'interrogeant sur qui sont les auteurs, et faire preuve de sens critique », a ajouté Stéphane Giroux.

Avec les informations de Catherine Lévesque.

À voir aussi:

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.