NOUVELLES
01/02/2018 07:13 EST

Congé paternité pour les nouveaux papas tchèques

Les nouveaux pères tchèques peuvent à leur tour bénéficier depuis jeudi d'un congé paternité d'une semaine, après l'entrée en vigueur d'un amendement à la loi sur l'assurance maladie.

La République tchèque se joint ainsi à une vingtaine d'autres pays de l'Union européenne où une mesure analogue est appliquée.

Les pères qui cotisent à l'assurance maladie ont droit à une indemnité journalière correspondant à 70% de leur salaire brut, selon cet amendement proposé par l'ancien gouvernement de centre-gauche du social-démocrate Bohuslav Sobotka, adopté par le Parlement début 2017.

Le congé paternité doit être pris dans les six semaines après la naissance et est valable aussi dans le cas d'un enfant adopté.

"La condition est que l'homme soit inscrit comme père de l'enfant dans le registre d'état civil", a indiqué Jana Buranova, porte-parole de l'Administration de la sécurité sociale. "Il ne doit pas nécessairement être marié à la mère de l'enfant et vivre en ménage avec elle", a-t-elle ajouté.

Présenté par l'ex-ministre social-démocrate du Travail et des Affaires sociales Michaela Marksova, le projet s'était heurté à l'époque à une opposition des employeurs et du ministère des Finances, dirigé alors par l'actuel Premier ministre Andrej Babis.

jma/sw/mct