NOUVELLES
31/01/2018 07:32 EST | Actualisé 31/01/2018 07:40 EST

Attentat de Québec: les parents d'Alexandre Bissonnette ont écrit une lettre

« Alexandre demeure notre fils que nous aimons et qui fera toujours partie de notre famille.»

Alexandre Bissonnette, 21 février 2017.
Mathieu Belanger / Reuters
Alexandre Bissonnette, 21 février 2017.

Les parents de l'auteur présumé du carnage commis au Centre culturel islamique de Québec livrent une première déclaration publique depuis que leur fils, Alexandre Bissonnette, a été arrêté.

Dans une lettre remise à Radio-Canada, Manon Marchand et Raymond Bissonnette affirment avoir l'impression de vivre un véritable cauchemar mais signalent que l'accusé demeure leur fils, qu'ils l'aiment et qu'il fera toujours partie de leur famille.

«Alexandre demeure notre fils que nous aimons et qui fera toujours partie de notre famille. Comme tous les parents, nous avions espoir de le voir réussir et être heureux dans la vie. Dans un sens, nous avons nous aussi perdu un fils.» - Extrait de la lettre

Chaque semaine, ils lui rendent visite à l'Établissement de détention de Québec, où il se trouve depuis son arrestation.

Ils qualifient d'inexcusable et de totalement inexplicable la tuerie du 29 janvier 2017.

Depuis le drame, Mme Marchand et M. Bissonnette ainsi que le frère jumeau du suspect reçoivent du soutien psychologique. À leur maison, ils vivent généralement avec les rideaux fermés et craignent des représailles.

Mme Marchand et M. Bissonnette rappellent que malgré leur propre douleur, ils ont envoyé une lettre de condoléances aux familles des victimes de l'attentat. Ils ajoutent avoir reçu beaucoup d'appuis depuis un an.

Le procès d'Alexandre Bissonnette sous 12 chefs d'accusation doit s'ouvrir le 26 mars prochain, à Québec. Ses parents ignorent encore s'ils y assisteront.

L'attentat de Québec, un an après: