Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le président des Grammys, Neil Portnow, explique que les artistes féminines devraient «élever leur jeu d'un cran»

Le mot-clic #GrammysSoMale est rapidement devenu viral.

Suite à la soixantième cérémonie des Grammy Awards, dimanche soir, plusieurs ont remarqué que SZA, l'artiste la plus nominée, était rentrée bredouille.

Lorde, qui était la seule femme nominée pour l'album de l'année, ne s'est pas fait offrir l'opportunité de performer en solo. Elle s'est néanmoins fait proposer de participer à un hommage à Tom Petty, une opportunité qu'elle a refusée, selon Variety.

Ceci n'est pas passé inaperçu, puisque le mot-clic #GrammysSoMale est rapidement devenu viral. Selon un article du New York Times, pris en photo par la mère de Lorde, Sonja Yelich, sur Twitter, seulement 9 % des nominés des six derniers gala des Grammys étaient des femmes.

«Ça dit tout», a-t-elle écrit.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.