POLITIQUE
29/01/2018 14:43 EST | Actualisé 29/01/2018 14:44 EST

Le projet de réaménagement de la rue Sainte-Catherine sera revu au complet

L'artère est déjà en chantier depuis près d'un mois.

Design Montréal

Projet Montréal compte bien mettre sa signature propre sur la rue Sainte-Catherine. Le concept de réaménagement adopté par l'administration précédente est présentement revu de fond en comble, confirme le responsable de développement économique Robert Beaudry.

La nouvelle arrive alors que la «Sainte-Cath» est déjà en chantier depuis près d'un mois. Selon M. Beaudry, le projet promu par l'administration Coderre manquait d'ambition.

«Le projet n'avait tout simplement pas assez d'audace, il n'y avait pas assez de différence. Ça a tellement pris de temps se rendre jusqu'ici que le commerce de détail ne vit plus la même réalité aujourd'hui», lance-t-il.

L'élu souligne que la rue Sainte-Catherine compte 60 locaux vacants dans la zone visée, soit entre les rues Bleury et Atwater.

Le concept dans son ensemble est en cours d'analyse. La largeur des trottoirs, le nombre de stationnements, le nombre de voies de circulation, tout est à refaire. Même la piétonnisation de l'artère n'est pas écartée.

Le projet actuellement en cours est le fruit de travaux de préparation et de consultation qui ont débuté en 2014. Selon M. Beaudry, la Ville a toujours le «loisir» de repenser l'aménagement pendant les travaux en cours, puisque ceux-ci ne touchent que les infrastructures souterraines pour l'instant.

Mesure d'atténuation annulée

Déjà, l'administration de Valérie Plante a mis le couperet à certains éléments prévus par l'administration Coderre. Comme le rapporte Radio-Canada, la structure gonflable qui devait donner une signature propre au chantier ne sera pas installée.

Il s'agissait de la principale mesure d'atténuation des impacts, puisqu'elle devait servir à maintenir l'attractivité de l'artère. Les quelque deux millions $ prévus pour l'achat et l'installation seront réinvestis dans les futurs aménagements permanents.

Selon M. Beaudry, les services municipaux craignaient que cette structure gonflable ne ralentisse le chantier, sans garantie que les bénéfices seraient au rendez-vous.

«C'est un gros risque, et c'est un risque qu'on a décidé de ne pas prendre en tant qu'administration», dit-il.

Selon M. Beaudry, d'autres mesures de mitigation seront tout de même mises en place. Elles viseront surtout que l'accessibilité des commerces soit claire. Un kiosque d'information sera également installé.

Quant aux trottoirs chauffants, M. Beaudry affirme être encore en réflexion à savoir s'ils seront maintenus dans le concept d'aménagement final.

La Ville procède actuellement au gainage de l'égout collecteur sous Sainte-Catherine pendant que la Commission des services électriques remplace les équipements électriques. Ces travaux, qui concernent le tronçon entre les rues Bleury et Mansfield, s'étireront jusqu'au mois de novembre. Le réaménagement aura lieu en 2019.

Le tronçon situé entre Mansfield et Atwater sera ensuite en chantier jusqu'en 2021.

Galerie photo Les 9 projets à surveiller à Montréal en 2018 Voyez les images