NOUVELLES
26/01/2018 14:45 EST | Actualisé 26/01/2018 14:50 EST

Les jours de commémoration de l'attentat dans la mosquée commencent aujourd'hui

Le 29 janvier 2017, un tireur avait fait irruption dans le Centre Culturel Islamique et avait ouvert le feu, tuant six personnes et en blessant 19 autres, dont cinq gravement.

Aymen Derbali, une victime de l'attentat de Québec aujourd'hui paraplégique, suivant des exercices de rééducation. Le jour de l'attaque, Derbali a reçu sept balles, l'une d'entre elles atteignant sa colonne vertébrale,
ALICE CHICHE via Getty Images
Aymen Derbali, une victime de l'attentat de Québec aujourd'hui paraplégique, suivant des exercices de rééducation. Le jour de l'attaque, Derbali a reçu sept balles, l'une d'entre elles atteignant sa colonne vertébrale,

La première commémoration de l'attentat à la mosquée de Québec commence vendredi, pour se poursuivre jusqu'à lundi.

Le 29 janvier 2017, un tireur avait fait irruption dans le Centre Culturel Islamique et avait ouvert le feu, tuant six personnes et en blessant 19 autres, dont cinq gravement.

Les événements commémoratifs ont commencé vendredi matin par un colloque appelé «Vivre ensemble avec nos différences», qui était organisé par un organisme de lutte contre la radicalisation.

La mosquée tiendra aussi en soirée une prière réservée aux musulmans, mais qui sera diffusée en ligne.

Samedi, le public est invité à visiter la mosquée, qui organise une soirée portes ouvertes. Les personnes intéressées pourront aussi rencontrer les proches des victimes et d'autres individus impliqués dans le drame.

Dimanche soir, un rassemblement spirituel aura lieu avec les représentants des communautés musulmane, juive et des Premières Nations.

Au dernier jour des commémorations, lundi — le jour exact de l'anniversaire —, les gens seront invités à amener des fleurs et des chandelles pour une vigile qui aura lieu à l'extérieur, près de la mosquée.