NOUVELLES
25/01/2018 09:12 EST | Actualisé 25/01/2018 15:43 EST

Trois écoles de l'île de Vancouver fermées pendant que la GRC mène une enquête

COMOX, C.-B. — La moitié des écoles secondaires d'une commission scolaire de l'île de Vancouver, en Colombie-Britannique, ont été fermées jeudi, tandis que la Gendarmerie royale du Canada mène une enquête.

Un communiqué de presse publié sur le site de la commission scolaire Comox Valley indique que les écoles secondaires Mark R. Isfeld, G.P. Vanier et Highland n'ont pas ouvert jeudi matin, après avoir reçu des informations de la police concernant un problème de sécurité dans l'une de ces écoles.

Les trois autres écoles secondaires de la région poursuivaient leurs activités normales jeudi.

La commission scolaire a déclaré qu'elle collaborait à l'enquête de la police, mais que ses propres constatations l'avaient poussée à fermer les écoles en question pour assurer la sécurité des élèves et du personnel.

Le communiqué précise que les autorités scolaires ne peuvent fournir d'information concernant «le danger ou le risque».

La GRC a identifié le problème, selon le communiqué, mais un porte-parole de la police fédérale n'a pas répondu à une demande de commentaires.

La commission scolaire a affirmé qu'elle fournirait davantage de détails au moment opportun et a dit faire pleinement confiance à son processus d'identification des menaces.