NOUVELLES
25/01/2018 06:00 EST | Actualisé 25/01/2018 06:00 EST

Italie: le déraillement d'un train près de Milan fait au moins trois morts et dix blessés graves

Une mère a raconté que sa fille l'avait appelée au moment de l'accident.

Le déraillement d'un train régional a fait au moins trois morts et dix blessés graves jeudi matin près de Milan, ont annoncé les secouristes.

Ce déraillement, dont les causes ne sont pas encore connues, a eu lieu vers 7H00 (06H00 GMT) aux abords de la grande métropole du nord de l'Italie et a fait aussi une centaine de blessés légers, a précisé Cristina Corbetta, responsable régionale des services de secours à Milan, interrogée sur la chaîne Sky TG24.

En milieu de matinée, les secouristes continuaient de fouiller l'intérieur des wagons pour retrouver et évacuer les passagers encore encastrés dans l'amas de tôles. L'un des wagons gisait, plié presque à angle droit, en travers de la voie.

Galerie photoUn train déraille en Italie Voyez les images

Evacués un par un sur des civières, les plus graves ont reçu les premiers soins dans un champ à quelques dizaines de mètres du lieu de l'accident.

Les journalistes étaient maintenus dans un grand champ à une centaine de mètres du lieu du drame, où trois hélicoptères attendent pour évacuer les blessés tandis qu'un autre hélicoptère survole la zone.

L'un de ces blessés, les vêtements déchirés, couvert d'une couverture thermique et portant un masque à oxygène sur le visage, a été transporté vers un hélicoptère, selon une journaliste de l'AFP.

De premières images publiées par les pompiers italiens ont montré au moins un passager bloqué dans son siège, entouré par la tôle du toit et de la paroi du wagon déformé par le choc.

"Maman, au secours !"

Une mère a raconté au quotidien La Repubblica que sa fille l'avait appelée au moment de l'accident. "Maman, au secours, le train est en train de dérailler", a-t-elle eu le temps de dire à sa mère. Depuis, son téléphone ne répond plus, a ajouté la mère.

Selon des témoignages recueillis par les médias italiens, le train s'est mis à trembler fortement, comme s'il passait sur des rochers. IL y a eu ensuite un coup de frein très brutal et le train a déraillé.

Le parquet de Milan a ouvert une enquête et, selon des médias, les enquêteurs ont commencé à interroger le conducteur du train.

L'accident s'est produit aux environs de Segrate, dans la banlieue nord-est de Milan, un des derniers arrêts avant le centre de la métropole. Ce train régional, parti de Crémone à 5H32 devait arriver à Milan à 7H24.

Les passagers étaient essentiellement des gens se rendant à leur travail dans le centre de la capitale économique italienne et des étudiants.

Ce train, composé de six ou huit wagons, selon les sources, appartient à la compagnie régionale lombarde Trenord, détenu à parts égales par le groupe public Trenitalia et Ferrovie Nord Milano FNM), une entreprise ferroviaire qui opère principalement dans le nord de la péninsule.

Vers 8H00, Trenord a informé les passagers de l'interruption du service due à un "problème technique sur un train", provoquant de vives critiques sur les réseaux sociaux.

Cet accident est le plus grave depuis la catastrophe ferroviaire qui avait fait 23 morts en juillet 2016 dans les Pouilles (sud).