NOUVELLES
24/01/2018 05:46 EST

Libre-échange: "de bonnes chances" que l'Aléna soit renégocié (Wilbur Ross)

Le ministre américain du Commerce Wilbur Ross a estimé mercredi qu'il y avait de "bonnes chances" pour que le traité de libre-échange nord-américain (Aléna) soit renégocié tout en rappelant la condition sine qua non: satisfaire les exigences du président Trump.

"Je pense que tout le monde préfèrerait avoir un accord satisfaisant pour les trois parties (Etats-Unis, Canada et Mexique) mais le président a été très clair sur le fait que si l'accord ne lui plaisait pas, il ne l'adopterait pas", a déclaré Wilbur Ross interrogé par la chaîne américaine CNBC au Forum économique mondial à Davos en Suisse.

Ces déclarations interviennent alors que la sixième session de discussions a repris mardi à Montréal (Canada). Donald Trump a lui-même estimé mardi que celles-ci avançaient "plutôt bien".

En dépit de mesures protectionnistes prises cette semaine sur les importations de panneaux solaires et machines à laver chinoises, Wilbur Ross a également assuré que tout le monde était "en faveur de frontières ouvertes".

"Mais cela doit être une rue à double sens, cela ne peut pas être une rue à sens unique et quiconque emprunte la rue à double sens doit le faire en suivant les lois, le code de la route", a-t-il dit.

De son côté, le ministre mexicain des Finances José Antonio Gonzalez Anaya, interrogé plus tôt par CNBC à Davos, a souligné que "le scénario central est que cela (les négociations) conduira à un bon accord". "Nous croyons que le commerce est bon pour nos trois nations", a-t-il déclaré.

L'Aléna, en vigueur depuis 1994, unit les Etats-Unis au Canada et au Mexique. "Nous voulons conserver un accord trilatéral et nous avons toujours travaillé dans ce sens", a également souligné le ministre mexicain.

La ronde de discussion doit s'achever lundi prochain. Pour l'heure, la date de la prochaine session n'a pas été fixée même si les négociateurs se sont donnés jusqu'à fin mars pour trouver un accord.

Dt/jld/faa