NOUVELLES
24/01/2018 07:47 EST

Le premier des juges à voter au procès de Lula l'accable

Le premier des trois juges à voter mercredi dans le procès en appel de Lula a confirmé la condamnation de l'ancien président du Brésil tout en l'alourdissant à 12 ans et un mois de prison, a constaté une journaliste de l'AFP présente dans le tribunal.

La décision finale de la Cour d'appel de Porto Alegre (sud), qui risque à terme d'anéantir les ambitions de Luiz Inacio Lula da Silva de se présenter à la présidentielle d'octobre, sera connue à l'issue des votes des deux autres magistrats.

En juillet, Lula, 72 ans, avait été condamné en première instance à 9 ans et six mois de prison par le juge Sergio Moro pour corruption passive et blanchiment d'argent.

"Je considère que le degré de culpabilité est extrêmement élevé", a expliqué le juge João Pedro Gebran Neto, rapporteur du procès, après la lecture détaillée de son vote, qui a pris plus de trois heures.

Il a précisé que la peine ne serait appliquée qu'une fois que tous les recours seraient jugés, écartant la possibilité que Lula aille en prison dès mercredi.

L'icône de la gauche est accusée d'avoir reçu un triplex en bord de mer spécialement rénové par l'entreprise de bâtiment OAS en échange de l'attribution de marchés publics de Petrobras pendant sa présidence (2003-2010).

Le juge Gebran Neto a fait état de "preuves au-delà de tout doute raisonnable que cet appartement triplex était réservé au président Lula, avant même qu'OAS ne débute les travaux".

La défense de l'ex-président a argumenté qu'aucun titre de propriété n'avait été émis à son nom, mais le magistrat a expliqué que cette absence de document visait justement à dissimuler le vrai destinataire de l'appartement.

"L'ex-président était un des principaux artisans, sinon le principal d'un vaste réseau de corruption (...) qui a fragilisé non seulement le fonctionnement de Petrobras, mais de tout le processus politique du Brésil".

Quelle que soit la décision finale de la Cour d'appel, de nombreux recours sont possibles et la procédure pourrait s'étendre sur des mois.

lg/pt/roc