NOUVELLES
24/01/2018 13:12 EST

Italie/Match en retard - La Lazio Rome engrange, la Roma traîne

Les deux clubs romains avaient une occasion à saisir mercredi avec des matches en retard à disputer et si la Lazio a confirmé sa superbe forme actuelle et conforté sa troisième place en Serie A en battant l'Udinese 3-0, la Roma a dû se contenter d'un match nul 1-1 sur la pelouse de la Sampdoria Gênes.

Avec ces trois points supplémentaires, la Lazio s'est installée un peu plus solidement dans le trio de tête. Même s'ils restent à bonne distance de Naples et de la Juventus (huit et sept points), les Romains repoussent en effet à trois longueurs l'Inter Milan (4e), avec laquelle ils partageaient jusqu'alors la 3e marche du podium.

Sur les cinq derniers matches, les Romains ont enregistré quatre victoires et un match nul, un rythme infernal alimenté par la réussite de leur attaque.

Malgré l'absence du buteur Ciro Immobile, blessé, les joueurs de Simone Inzaghi ont en effet marqué trois nouveaux buts mercredi face à l'Udinese, après deux succès 5-2 puis 5-1 contre la Spal et le Hellas Vérone.

C'est d'abord Samir qui a marqué contre son camp pour mettre en route la machine romaine (22e), mais la domination de l'équipe de la capitale était déjà très nette et l'avantage mérité.

- Dzeko avant Chelsea ? -

Il s'est ensuite creusé en deuxième période grâce à Nani (47e), qui en est déjà à trois buts même s'il joue peu depuis son arrivée cet été à Rome. En fin de match, Felipe Anderson a aggravé le score (3-0, 87e) face à une Udinese démobilisée et qui reste 9e après ce match en retard de la 12e journée.

Le match à rattraper entre la Sampdoria et la Roma remontait lui à la 3e journée. Les Romains (5e) espéraient retrouver le succès après quatre matches sans victoire pour rejoindre l'Inter à 43 points.

Mais malgré une avalanche d'occasions, ils n'ont pas réussi à faire mieux qu'un nul 1-1 qui les laissent à deux points des Milanais.

C'est la Sampdoria qui a ouvert la marque en toute fin de première période sur un penalty de Quagliarella, sifflé très tardivement après une intervention du VAR.

La Roma a ensuite poussé sans réussir à trouver l'ouverture jusqu'au temps additionnel et un but de Dzeko, bien servi par le très jeune Antonucci.

Ce but du Bosnien, son 10e de la saison, intervient alors que son départ pour Chelsea est annoncé comme imminent par la presse italienne.

La Roma et la Sampdoria (6e) se retrouveront dès dimanche au Stade Olympique pour la 22e journée de Serie A.

stt/jcp