POLITIQUE
18/01/2018 14:09 EST | Actualisé 18/01/2018 14:09 EST

Habitation, commerces et mobilité au menu pour Philippe Couillard et Valérie Plante

Le prolongement de la ligne bleue et le projet de ligne rose ont fait partie des discussions.

Olivier Robichaud

Le premier ministre du Québec et la mairesse de Montréal ont abordé certains des sujets les plus chauds de la métropole, jeudi, lors d'un entretien d'une heure à l'hôtel de ville. La question de l'habitation devra notamment être réglée rapidement afin que les projets de logements sociaux puissent se concrétiser.

Rappelons que Montréal a obtenu les pleins pouvoirs en matière d'habitation en vertu du statut de métropole accordé par le gouvernement en septembre, tout juste avant le déclenchement des dernières élections municipales. Dès les jours suivants, la Ville a adopté les règlements nécessaires à la mise en place du programme AccèsLogis Montréal, qui remplace le programme provincial du même nom.

Or, selon l'administration de Valérie Plante, les négociations se poursuivent toujours afin que le transfert des responsabilités ait lieu entre la Société de l'habitation du Québec (SHQ) et l'Office municipal de l'habitation de Montréal (OMHM), qui gérera le nouveau programme. Selon le premier ministre Philippe Couillard, le tout devrait être complété sous peu.

«Ces discussions avancent bien. J'ai bon espoir de les conclure le plus rapidement possible», a-t-il affirmé.

La gestion de certains projets de logements sociaux par l'OMHM, notamment dans l'ancien Hôpital de Montréal pour enfants, doit attendre ce transfert de responsabilités.

Aider les commerçants

M. Couillard et Mme Plante ont aussi abordé la question de l'aide aux commerçants, un autre dossier sur lequel la Ville a obtenu davantage de pouvoirs.

Avec l'aide du gouvernement du Québec, on veut mettre en place des mesures supplémentaires pour soutenir les commerçants. [...] À ce niveau, avec les pouvoirs accrus qui ont été octroyés à la Ville de Montréal, on a les moyens de nos ambitions.Valérie Plante

L'administration Plante souhaite notamment mettre en place des crédits de taxes pour les commerçants affectés par les chantiers de construction. Une annonce en ce sens devrait avoir lieu cet été.

Ligne bleue et ligne rose

En matière de transport, M. Couillard a réitéré son appui «indéfectible» au projet de prolongement de la ligne bleue du métro. Même si aucun financement n'y a encore été attribué.

Il y a deux semaines, le ministre des Transports, André Fortin, affirmait qu'une annonce en la matière aurait lieu bientôt.

M. Couillard a toutefois rappelé que la fameuse ligne rose promue par Valérie Plante devra passer par les canaux officiels mis en place lors de la restructuration du transport en commun dans la région métropolitaine. L'Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM), sur laquelle siège Mme Plante mais aussi des maires des banlieues, devra accepter d'en faire une priorité pour le Grand Montréal alors que Laval et Longueuil souhaitent plutôt prolonger les lignes orange et jaune. Le projet aboutira ensuite sur la table du gouvernement, qui choisira ou non de le financer.

«Je comprends très bien la logique de la ligne rose. C'est pour désengorger la ligne orange. Mais avant qu'on regarde ce projet, il faut se rappeler qu'il existe maintenant une structure régionale de transport qui va être impliquée et c'est l'ARTM», a-t-il rappelé.

À voir également:

Galerie photo
Les 9 projets à surveiller à Montréal en 2018
Voyez les images