NOUVELLES
17/01/2018 04:20 EST

Russie/Ingouchie : des inconnus mettent le feu au local de l'ONG Memorial

Deux inconnus ont mis le feu à l'antenne locale de l'organisation de défense des droits de l'homme Memorial en Ingouchie, république instable du Caucase russe, une semaine après l'arrestation du représentant de cette ONG en Tchétchénie voisine.

Les deux hommes, le visage masqué, sont entrés dans la nuit de mardi à mercredi dans le local de Memorial situé à Nazran, capitale de l'Ingouchie, et y ont mis le feu en lançant des cocktails Molotov, a indiqué l'ONG dans un communiqué publié mercredi.

Les ordinateurs et les documents ont tous brûlés lors de l'incendie, a ajouté l'ONG. Elle a publié des photos des dégâts et des murs noircis par le feu, et appelé les autorités russes à enquêter sur ce qu'elle a qualifié d'"acte terroriste".

Selon Memorial, cette attaque, qui n'a pas fait de blessé, est liée à l'arrestation la semaine passée du responsable de son antenne en Tchétchénie, Oïoub Titiev, accusé de "trafic de drogue" par les autorités tchétchènes.

"Nous sommes bien conscients qu'il existe un lien entre cette attaque et les forces qui essaient de détruire le travail de Memorial en Tchétchénie, pour faire disparaître Memorial de la région du Caucase du nord", poursuit le communiqué.

"Je ne crois pas qu'il faille tirer ce genre de conclusions", a déclaré mercredi aux journalistes le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov. "Il s'agit de deux républiques différentes, de deux sujets différents de la Fédération russe", a-t-il souligné.

La Tchétchénie est dirigée d'une main de fer par Ramzan Kadyrov, proche du président russe Vladimir Poutine et accusé à plusieurs reprises par Memorial d'avoir mis en place un régime "totalitaire" recourant aux enlèvements et à la torture.

ma-all/tbm/nm/mct