17/01/2018 18:07 EST | Actualisé 17/01/2018 18:07 EST

La Nissan LEAF 2018 gagne en autonomie et en plaisir de conduite

Nissan

Il a fallu attendre six ans pour voir une nouvelle génération de la Nissan LEAF 2018 faire son entrée sur le marché, mais quand l'on connait les chiffres de ventes très modestes des voitures électriques en Amérique du Nord, ce n'est pas nécessairement surprenant.

Une bonne partie de ces ventes sont néanmoins attribuables à la Nissan LEAF. Plus de 290 000 exemplaires ont trouvé preneur depuis 2011. Autre fait intéressant, la LEAF est particulièrement populaire au Québec alors que près de la moitié des ventes du modèle ont été réalisées dans la Belle Province.

Impossible de savoir quel sera l'impact sur la popularité des VÉs d'une nouvelle Nissan LEAF, mais à ce jour plus de 800 précommandes ont été enregistrées. Ce n'est pas mal. Nissan ne peut nous dire cependant combien de ses commandes proviennent de nouveaux acheteurs et non pas de propriétaires actuels de LEAF.

Nissan

Bref, nous verrons bien. En ce qui concerne la LEAF 2018, elle gagne en autonomie en plus de proposer une conduite qui ressemble beaucoup plus à celle d'une voiture traditionnelle que ce que nous retrouvions dans l'ancienne génération. Cela ne peut qu'aider sa popularité.

Dans l'ancienne LEAF, nous avions immédiatement l'impression de conduire une voiture différente. Elle était un peu chancelante et sa direction était floue et déconnectée. La nouvelle Nissan LEAF 2018 confère une plus grande impression de solidité et ainsi une plus grande confiance à son conducteur. Son comportement sur la route me faisait un peu penser à une Honda Civic ou encore une Kia Forte.

Les accélérations sont vives à partir d'un arrêt complet grâce au couple imposant du moteur électrique qui développe 147 chevaux. Ce moteur est alimenté par une batterie de 40 kWh, 10 de plus que la batterie de l'ancienne LEAF. C'est l'autonomie qui y gagne puisqu'il est désormais possible de parcourir 241 kilomètres avec la LEAF comparativement à environ 160 kilomètres avec l'ancien modèle.

241 kilomètres, c'est suffisant?

Plusieurs croyaient qu'en développant la nouvelle LEAF, Nissan s'assurerait de l'équiper d'une batterie similaire à celle de la Chevrolet Bolt qui propose 383 kilomètres d'autonomie. C'est vrai qu'une différence de plus de 140 kilomètres n'est pas négligeable sur papier, mais il faut aussi se demander combien de propriétaires seront réellement affectés.

En d'autres mots, qui a besoin de 383 kilomètres ou même 241 kilomètres régulièrement? Il faut se retrouver dans une situation où nous devons parcourir plus de 250 kilomètres sur une base régulière et je ne crois pas que ce soit le cas de beaucoup de gens.

Si la question se pose, c'est qu'il y a une différence de plus de 7 000 $ entre la Nissan LEAF et la Chevrolet Bolt. Ça non plus ce n'est pas négligeable. Il faut donc regarder l'ensemble des variables avant de dire que la Nissan LEAF a un manque à gagner face à la Bolt.

Nissan

Il faut compter 7,5 heures pour recharger complètement la Nissan LEAF 2018 et il n'est pas nécessaire d'installer un chargeur résidentiel pour le faire. En effet, il suffit d'avoir une prise de 240 volts, et il sera possible de l'utiliser pour recharger sa LEAF. L'on économise donc quelques milliers de dollars en plus de pouvoir recharger la voiture plus facilement quand nous sommes loin de la maison.

Côté technologies, la Nissan LEAF 2018 propose un dispositif baptisé e-Pedal qui permet essentiellement de conduire la voiture en n'utilisant que la pédale de l'accélérateur. En d'autres mots, quand on lève le pied de l'accélérateur, la LEAF ralentit avec la même vigueur que si nous appuyons sur la pédale des freins en plus d'accentuer la récupération d'énergie et la recharge de la batterie.

La nouvelle Nissan LEAF 2018 offre aussi un système d'assistance à la conduite nommé ProPilot. Il s'agit de la première voiture Nissan offerte en Amérique du Nord à être équipée de ce système qui peut notamment maintenir automatiquement la LEAF au centre de la voie en ajustant de manière autonome la direction. ProPilot est aussi doté d'un régulateur de vitesse adaptatif et d'un dispositif de freinage automatique.

Conclusion

La Nissan LEAF 2018 offre plus d'autonomie, une conduite agréable qui s'apparente plus à celle d'une voiture traditionnelle, un coffre plus grand et plus d'espace intérieur. Il est difficile de vraiment la critiquer, surtout avec son prix de départ de 35 998 $.