NOUVELLES
16/01/2018 19:32 EST | Actualisé 17/01/2018 00:22 EST

Japon: la télévision publique émet une fausse alerte de missile balistique

TOKYO — Quelques jours après une fausse alerte à Hawaï, la télévision publique japonaise a envoyé une alerte par erreur, mardi, mettant en garde les citoyens contre un missile balistique venant de la Corée du Nord et leur demandant de se mettre immédiatement à l'abri. L'alerte a été corrigée quelques minutes plus tard.

Le message a été diffusé sur les sites internet et sur l'application mobile de la NHK, ainsi que sur Twitter.

L'alerte indiquait que la Corée du Nord semblait avoir tiré un missile vers le Japon et que le gouvernement exhortait la population à se mettre à l'abri.

Cette fausse alerte survient peu de temps après que l’Agence de la gestion des urgences à Hawaï a envoyé un faux avertissement d'une menace de missile balistique sur les téléphones cellulaires à travers l'État, déclenchant une panique à travers l'archipel.

L'erreur de mardi a été causée par un membre du personnel qui manipulait le système des alertes pour les nouvelles en ligne, a expliqué la NHK, qui a émis une correction et des excuses à maintes reprises par la suite.

«L'alerte était une erreur», a déclaré la télévision d'État. «Nous sommes vraiment désolés».

Contrairement à la fausse alerte à Hawaï, l'avertissement de la NHK n'indiquait pas: «Ce n'est pas un exercice».

Le réseau de télévision a pu corriger la situation en quelques minutes, alors que l'alerte à Hawaï a été retirée après 40 minutes.