NOUVELLES
17/01/2018 08:45 EST

Flambée de rougeole en Ukraine: deux morts en janvier

Deux personnes, dont un enfant de cinq ans, sont morts en janvier de la rougeole en Ukraine, pays frappé par une flambée de cette maladie, ont indiqué mercredi les autorités, qui appellent à rattraper les manques dans la vaccination.

Un adulte est décédé de la rougeole à Odessa, dans le sud du pays, a indiqué dans un communiqué le ministère de Santé.

La première victime, un enfant de cinq ans, est morte la semaine passée dans la région d'Odessa, où les vacances scolaires ont été prolongées pour éviter la propagation de la maladie, selon les chiffres officiels du Centre de la santé publique.

Depuis début janvier, 1.275 cas de cette maladie ont été enregistrés dans ce pays contre 4.782 cas pour l'ensemble de 2017. L'Ukraine fait partie des pays les plus touchés par cette recrudescence de la rougeole en Europe avec la Roumanie, l'Italie, la France, l'Allemagne et la Grèce.

En 2017, cette maladie avait fait cinq morts dont trois enfants en Ukraine, tous dans la région d'Odessa, limitrophe de la Roumanie et de la Moldavie.

Afin de limiter les risques d'infection, les autorités ukrainiennes ne cessent d'inciter la population à se faire vacciner.

La mairie de Kiev a ainsi recommandé aux établissements scolaires de suspendre l'admission des enfants non vaccinés, suscitant la panique des parents qui se sont rués vers les centres de vaccination et provoquant l'épuisement des stocks dans certaines cliniques.

Le taux de vaccination contre la rougeole en Ukraine a été de 88% pour la première dose reçue à l'âge d'un an et de 86% pour la deuxième dose reçue à six ans sur les onze premiers mois de 2017, des chiffres en forte hausse par rapport à l'année précédente.

L'Organisation mondiale de la Santé recommande cependant un taux minimum de 95% pour ce vaccin.

ant/all/lpt