POLITIQUE
16/01/2018 14:57 EST | Actualisé 16/01/2018 15:01 EST

Une pétition lancée contre la hausse de taxes à Montréal

Valérie Plante «a récupéré la bonne vieille formule de taxer les contribuables plutôt que de couper dans le gras de la ville», dénonce la FCC.

MJ_Prototype via Getty Images

La grogne contre la hausse de taxes prévue à Montréal ne tarit pas. La Fédération canadienne des contribuables (FCC) a mis en ligne une pétition afin de réclamer que la mairesse Valérie Plante limite la hausse au niveau de l'inflation.

Carl Vallée, directeur de la branche québécoise de la FCC, rappelle que la mairesse avait promis une hausse de taxes inférieure à la hausse de l'indice des prix à la consommation (IPC).

«Cette hausse est une grande déception pour les Montréalais parce qu'on leur avait promis que ce serait en-dessous de l'inflation. Les Montréalais croyaient voir en Mme Plante une politicienne qui ferait les choses différemment, mais elle a récupéré la bonne vieille formule de taxer les contribuables plutôt que de couper dans le gras de la ville», lance-t-il.

La pétition est disponible sur le site de la FCC depuis mardi matin.

«On voulait offrir une plateforme aux Montréalais pour qu'ils puissent exprimer leur mécontentement», explique M. Vallée.

En après-midi, la FCC n'était pas en mesure de dire combien de signatures avaient été recueillies.

Le premier budget de l'administration Plante a été vertement critiqué depuis sa présentation la semaine dernière. Elle a fait face à une levée de boucliers du monde des affaires, sans parler de la grogne des villes liées, qui lui reprochent une forte augmentation de leurs quotes-parts à l'agglomération.

Mme Plante a réitéré à plusieurs reprises qu'elle ne modifiera pas son budget. Selon le journal 24 Heures, elle rencontrera les maires des villes liées, mais seulement après l'adoption finale du budget.

Voir aussi:

Galerie photoLes 9 projets à surveiller à Montréal en 2018 Voyez les images