Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Un homme accusé de menaces contre la mairesse de Montréal Valérie Plante

L'accusé a plusieurs antécédents criminels.

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, aurait reçu des menaces la semaine dernière. Le suspect a comparu samedi.

Selon Le Journal de Montréal, l'accusé est un résident de Verdun de 63 ans, Claude Meilleur. L'attachée de presse de Mme Plante confirme qu'il aurait envoyé un courriel menaçant à la mairesse la semaine dernière. Elle a toutefois indiqué que Mme Plante ne commentera pas la situation.

M. Meilleur a plusieurs antécédents criminels, notamment en matière de vol et de possession de drogues. En 2009, il a été accusé de divers chefs liés à une agression armée. Il a toutefois été acquitté, signant plutôt un engagement de bonne conduite.

Pendant la campagne électorale, plusieurs candidates féminines ont déploré être victimes de messages et de graffitis particulièrement haineux. Des pancartes de Sue Montgomery, qui a remporté la mairie de Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce, portaient la mention «slut» et ajoutaient des trous de balle dans la tête de la candidate, de Mme Plante et de la conseillère Magda Popeanu.

Des autocollants portant la mention «je souhaite secrètement me faire casser les jambes» ont également été apposés sur les pancartes du maire du Plateau-Mont-Royal, Luc Ferrandez.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.