NOUVELLES
13/01/2018 01:01 EST

Un ministre kurde à Bagdad pour discuter du blocus aérien

Le ministre de l'Intérieur du Kurdistan irakien rencontrait samedi les autorités centrales pour discuter du blocus aérien imposé depuis plus de trois mois par Bagdad au Kurdistan, ont indiqué des sources kurdes et irakiennes.

Cette visite d'un ministre kurde à Bagdad est la première à ce niveau depuis la tenue fin septembre du référendum d'indépendance dans la région du nord irakien, qui a déclenché une crise entre Erbil et Bagdad.

Dans la foulée de cette consultation, où le "oui" l'a massivement emporté, Bagdad a interdit jusqu'à fin février tout vol international depuis et vers les deux aéroports du Kurdistan irakien, Erbil et Souleimaniyeh.

Le pouvoir central a également envoyé ses troupes reprendre l'ensemble des zones disputées, privant les Kurdes, en pleine crise économique, d'immenses champs pétroliers et de leurs précieux revenus.

A Souleimaniyeh, un haut cadre du Parti démocratique du Kurdistan (PDK), le parti du Premier ministre kurde Netchirvan Barzani, a indiqué à l'AFP que "la délégation, dirigée par le ministre de l'Intérieur du Kurdistan, Karim Sinjari, va discuter avec les responsables irakiens de la levée du blocus aérien".

A Bagdad, un responsable du ministère de l'Intérieur a confirmé l'arrivée de la délégation du ministre.

ak/sbh/nbz