NOUVELLES
13/01/2018 06:20 EST

Tanzanie: 40 arrestations pour deux meurtres dans un conflit foncier

Quarante suspects ont été arrêtés par la police tanzanienne pour le meurtre vendredi de deux hommes dans le cadre d'un conflit foncier vieux de plusieurs décennies à la limite entre trois districts du nord du pays, a-t-on appris samedi de source policière.

Le conflit foncier, qui porte sur près de 4.000 hectares de terres principalement agricoles à proximité du célèbre parc national du Serengeti, oppose les populations riveraines des districts de Bunda, Butiama et Serengeti. Une délégation gouvernementale s'était rendue dans la région en novembre pour tenter d'y mettre fin.

Vendredi, deux hommes ont été tués à coups de machettes alors qu'ils travaillaient aux champs dans leur village de Remng'orori, dans le district de Serengeti. Les assaillants sont issus du village de Mekomariro, dans le district voisin de Bunda, a indiqué à l'AFP le commandant local de la police, Jafari Mohamed.

"Quarante personnes ont été déjà arrêtées (vendredi et samedi), nous recherchons toujours les autres suspects", a indiqué le commandant. "Les deux victimes ont été découpées à la machette dans le cadre d'un conflit foncier, alors qu'elles étaient dans les champs".

Selon le journal en ligne Mtanzania, qui cite des témoins, les assaillants ont attaqué par surprise le matin, armés non seulement de machettes, mais aussi de lances et de flèches. Les assaillants se sont repliés chez eux après l'attaque.

str/ndy/jh