DIVERTISSEMENT
10/01/2018 19:21 EST | Actualisé 12/01/2018 14:13 EST

«Tout le monde en parle» : les invités de ce dimanche

L'émission accordera ce dimanche, à l’occasion de son retour en ondes après la pause des Fêtes, un droit de réplique à quelques femmes québécoises.

RADIO-CANADA

Dans la foulée du mouvement #MoiAussi, l'actrice Catherine Deneuve et un collectif d'une centaine de femmes françaises ont signé, en début de semaine, dans la publication Le Monde, une lettre ouverte plaidant en faveur de la «liberté d'importuner, indispensable à la liberté sexuelle» des hommes. Essentiellement, le groupe argue que «le viol est un crime», mais revendique que «la drague insistante ou maladroite n'est pas un délit, ni la galanterie une agression machiste». Ces femmes dénoncent, entre autres, que la «libération de la parole» engendrée par les accusations envers Harvey Weinstein et les répercussions de la révolution #MoiAussi dérape aujourd'hui en un contraire versant dans le puritanisme, lequel condamnerait les femmes à un statut «d'éternelles victimes, de pauvres petites choses sous l'emprise de phallocrates démons, comme au bon vieux temps de la sorcellerie». C'est là un bref résumé de la missive endossée par Catherine Deneuve et ses nombreuses partenaires.

Tout le monde en parle accordera ce dimanche, à l'occasion de son retour en ondes après la pause des Fêtes, un droit de réplique à quelques femmes québécoises, qui réagiront aux propos énumérés plus haut. Les communicatrices Léa Clermont-Dion et Aurélie Lanctôt, la présidente-fondatrice de l'Action des nouvelles conjointes et nouveaux conjoints du Québec, Lise Bilodeau, ainsi que la sexologue Sylvie Lavallée, exprimeront leur point de vue à ce sujet.

Participeront aussi au rendez-vous dominical de Guy A.Lepage, François Bellefeuille, qui amorce ces jours-ci la tournée de son deuxième one man show, Le plus fort au monde ; les comédiennes de la nouvelle comédie de Radio-Canada, Les magnifiques, soit Léane Labrèche-Dor, Marie-Hélène Thibault, Geneviève Schmidt et Julie Ringuette ; le réalisateur François Girard, dont le nouveau film, Hochelaga, Terre des âmes, fait déjà beaucoup jaser ; de même que le correspondant à Washington de Radio-Canada, Christian Latreille, avec qui il sera sûrement question du nouveau livre controversé sur Donald Trump, Fire and Fury (Le feu et la fureur), de Michael Wolff, de la possible candidature d'Oprah Winfrey à la présidence des États-Unis en 2020, et des relations entre les États-Unis et la Corée du Nord.

La semaine dernière, l'assemblage des meilleurs moments de l'automne 2017 de Tout le monde en parle a rivé 750 000 téléspectateurs à leur écran, pendant qu'à TVA, Ça commence bien l'année, qui survolait les nouveautés d'hiver du réseau, en a intéressé 1 147 000. Découverte s'est déployé devant 368 000 curieux, ICI Laflaque a fait rire 345 000 personnes, Vlog a rameuté 1 021 000 habitués, le film Dans la tempête a rassemblé 593 000 cinéphiles et Vive Montréal – Dans les coulisses de la fête, qui revenait sur le travail des artistes et artisans des festivités du 375e anniversaire de Montréal, a captivé 239 000 âmes. Quant à la cérémonie des Golden Globes, moins suivie au Québec qu'ailleurs au Canada et aux États-Unis, elle a retenu 244 000 adeptes chez nous.

L'émission est diffusée à 20h, à Radio-Canada.

Galerie photo
«Tout le monde en parle», les invités du 14 janvier 2018
Voyez les images