DIVERTISSEMENT
10/01/2018 11:35 EST | Actualisé 10/01/2018 12:40 EST

Amélie B. Simard se confie sur son alcoolisme

«Beaucoup de gens pensent, encore aujourd’hui, qu’un alcoolique a nécessairement l’air d’un sans-abri...»

Après Étienne Boulay plus tôt cette semaine, c'est au tour de la comédienne Amélie B. Simard de célébrer ses quatre ans de sobriété.

Dans un long message partagé sur son compte Instagram, la comédienne est revenue sur son parcours parsemé d'embûches tout en cherchant à faire tomber certaines idées préconçues sur l'alcoolisme et les problèmes de dépendance en général.

Aujourd'hui, ça fait 4 ans que je suis sobre : quatre ans de 24 heures sans alcool, ni cocaïne.

«J'écris ça pour celui ou celle qui se pose des questions, comme moi je m'en posais il y a quatre ans. J'écris à celui qui a peur en ce moment, comme moi j'avais peur. Moi, j'ai arrêté à 29 ans et c'était vraiment nécessaire si j'avais envie de continuer à vivre», confie-t-elle.

«Beaucoup de gens pensent — encore aujourd'hui — qu'un alcoolique a nécessairement l'air d'un sans-abri. Je te confirme que tu peux très bien fonctionner, avoir l'air de bien aller aux yeux de pas mal tout le monde et être un alcoolique. Tu n'as pas besoin d'être le cliché qu'on s'imagine.»

La jeune femme poursuit en expliquant qu'il s'agit certainement de la plus belle décision de sa vie. Même si ça n'a pas toujours été facile, elle a su trouver le courage d'aller chercher de l'aide et de parler de son problème.​​​​​​

«Est-ce que je vais mieux aujourd'hui? Sans l'ombre d'un doute. Il n'y a aucune comparaison entre la fille que je suis maintenant et celle que j'étais à 29 ans. Et je suis définitivement plus heureuse aujourd'hui, car une joie de vivre réelle m'habite. Pas tout le temps, c'est sûr, mais très souvent tsé.»

À voir également :