NOUVELLES
09/01/2018 15:41 EST | Actualisé 09/01/2018 15:41 EST

Un enregistrement grivois du fils de Nétanyahou provoque un tollé en Israël

Dans l'enregistrement audio datant de 2015, Yaïr Nétanyahou et ses amis racontent leur folle soirée en ville et font des commentaires désobligeants envers des danseuses nues

Le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou et son fils Yaïr Nétanyahou.
AP Photo/Sebastian Scheiner, Pool, File
Le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou et son fils Yaïr Nétanyahou.

Le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou fait face à un nouveau scandale, après la diffusion d'un enregistrement de son fils de 26 ans qui s'amuse aux frais des contribuables dans des bars de danseuses nues de Tel-Aviv avec ses amis très riches.

Dans l'enregistrement audio datant de 2015, Yaïr Nétanyahou et ses amis racontent leur folle soirée en ville et font des commentaires désobligeants envers des danseuses nues, des serveuses et d'autres femmes, notamment une ex-petite amie de Yaïr.

On peut aussi entendre le jeune homme apparemment ivre qui se vante du fait que son père a défendu un projet de loi qui, selon lui, a permis au richissime père de l'un de ses amis d'obtenir un contrat très lucratif — un aveu embarrassant pour le premier ministre, qui est accusé d'avoir accepté de nombreux cadeaux dispendieux de ses partisans fortunés.

À un certain moment, Yaïr Nétanyahou réfère de façon mystérieuse à une somme de 400 shekels (environ 115 $ US) payée à une prostituée. «Parlant de prostituées, qu'est-ce qui est ouvert à cette heure?», demande-t-il à ses amis, avant qu'ils se mettent d'accord pour se rendre dans un bistro très connu. «Il est possible que les serveuses se laissent prendre au jeu», ajoute-t-il.

L'enregistrement, diffusé lundi dans l'un des bulletins d'information les plus suivis en Israël, a soulevé un tollé pour les commentaires misogynes faits par le fils du premier ministre, en plus de susciter des critiques sur le fait qu'un garde du corps et un chauffeur payés par l'État aient été présents lors d'une telle soirée de débauche. Qui plus est, la soirée s'est déroulée la veille du sabbat juif, et l'enregistrement a été diffusé alors que le gouvernement Nétanyahou faisait adopter une loi impopulaire visant à restreindre les activités commerciales durant le sabbat, sous la pression des partenaires ultra-orthodoxes de la coalition gouvernementale.

Yaïr Nétanyahou, qui vit chez ses parents et n'a jamais travaillé, est critiqué depuis longtemps pour son train de vie luxueux aux frais des contribuables, pour ses accointances avec des donateurs ultra-riches et pour ses commentaires grossiers sur les médias sociaux. Le jeune homme s'est rapidement excusé pour les propos diffusés lundi, affirmant qu'ils avaient été faits sous l'influence de l'alcool et qu'ils ne représentaient pas les valeurs dans lesquelles il a été élevé.

VOIR AUSSI: