Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Ski alpin - Wengen: les courses maintenues malgré les dégâts dûs au vent

Les courses de la Coupe du monde de ski masculine prévues en fin de semaine à Wengen (Suisse) sont maintenues malgré les intempéries qui avaient entraîné l'annulation mardi du premier entraînement de la descente, ont annoncé mardi les organisateurs.

Une tempête de foehn (vent chaud) a balayé la zone dans la nuit de lundi à mardi, avec des vents atteignant jusqu'à 200 km/h.

Les infrastructures en place pour les courses ont subi d'importants dégâts, notamment dans l'aire d'arrivée où des tentes de ravitaillement et des tribunes ont été touchées. La piste elle-même a été endommagée et un filet de protection en haut de la piste a été arraché.

Malgré ces dégâts, les organisateurs ont décidé de maintenir le programme des courses avec un combiné (descente et slalom) vendredi, une descente samedi et un slalom pour finir dimanche.

"A l'issue d'une première analyse, les organisateurs estiment que la tenue des courses n'est pas en danger" et que les courses vont se dérouler "comme prévu", selon un communiqué de l'organisation.

L'armée, la sécurité civile et les bénévoles "vont travailler fort durant les prochaines heures et les prochains jours pour réparer les dégâts", ont ajouté les organisateurs.

Le premier entraînement de la descente prévu mardi avait été annulé en raison des 20 cm de neige tombés durant la nuit et des dégâts provoqués par le fort vent.

Après l'annulation de ce premier entraînement, deux autres entraînements pour la descente sont prévus mercredi et jeudi. Pour que la descente puisse se courir, il faut qu'au moins un entraînement ait lieu.

L'an passé, la descente de Wengen avait été annulée en raison des fortes chutes de neige et du vent.

ebe/chc

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.