Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Dopage: le TAS a reçu l'appel de Moutko

Le Tribunal arbitral du sport a reçu l'appel de l'ancien ministre des Sports russe Vitali Moutko, au coeur des accusations de dopage dans son pays et qui conteste sa suspension à vie prononcée par le CIO, a-t-on appris mardi auprès du TAS.

"Le TAS a bien reçu l'appel de M. Moutko et une procédure est en cours", a indiqué à l'AFP une porte-parole du tribunal qui siège à Lausanne.

M. Moutko, montré du doigt par le rapport McLaren de l'Agence mondiale antidopage (AMA) sur le dopage insitutionnalisé en Russie, avait annoncé le 25 décembre qu'il quittait de lui-même ses fonctions de président de la Fédération nationale de football pour mieux se défendre.

Il précisait avoir l'intention de saisir le TAS, plus haute juridiction sportive.

Deux jours plus tard, l'ex-homme fort du sport russe annonçait qu'il quittait également la présidence du comité d'organisation du Mondial-2018 de football disputé en Russie.

Vitali Moutko a été mis en cause par le rapport McLaren de l'Agence mondiale antidopage (AMA) et le Comité international olympique (CIO), qui l'a banni le 5 décembre des jeux Olympiques pour son implication présumée dans le scandale de dopage institutionnalisé qui secoue la Russie.

ebe/dhe

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.