DIVERTISSEMENT
05/01/2018 16:08 EST | Actualisé 05/01/2018 16:11 EST

Julie Snyder explique pourquoi elle a porté plainte contre Gilbert Rozon

« Je me suis dit, moi aussi, j'ai fait comme si de rien n’était »

France Télévisions

Julie Snyder était de passage à l'émission radiophonique de Christiane Charette à Radio-Canada. Dans cette entrevue exclusive, Snyder a abordé les motivations qui l'ont poussé à porter plainte contre Gilbert Rozon.

Snyder explique que différents évènements l'ont motivé à se rendre au poste de police. « Quand j'ai vu Pénélope, je ne savais pas pour Pénélope McQuade, je n'avais aucune idée. Quand je l'ai vu, qu'elle avait reçu cet été Gilbert Rozon et qu'elle l'embrassait comme si de rien n'était, je me suis identifié à elle. Je me suis dit, moi aussi, j'ai fait comme si de rien n'était », raconte-t-elle.

La lecture d'une chronique d'Yves Boisvert dans La Presse a aussi été un élément important dans sa décision. Le texte abordait un jugement de 1998. Gilbert Rozon avait reçu l'absolution conditionnelle pour un cas d'agression sexuelle sur une employée du Casino de Montréal. « Je pense que ce jugement a dû envoyer un message à beaucoup de femmes », explique Julie Snyder.

Après l'écriture d'un texte jamais publié conseillant aux victimes de dénoncer leurs agresseurs, l'animatrice a décidé de porter plainte à la police il y a 3 mois. « J'ai fermé mon ordinateur en me disant: Je ne peux pas publier ça. Moi-même je n'ai pas porté plainte donc je suis qui, moi, pour dire aux autres: Si vous avez été victime, portez donc plainte? », explique-t-elle en entrevue.

En dénonçant Gilbert Rozon, Julie Snyder espère encourager les victimes à porter plainte.

Il est possible d'écouter l'entrevue complète de Julie Snyder sur le site internet de Radio-Canada.