POLITIQUE
04/01/2018 10:40 EST | Actualisé 04/01/2018 10:40 EST

Mort de Stanley Hartt, chef de cabinet de l'ex-premier ministre Brian Mulroney

Il a été emporté par un cancer à l'âge de 80 ans.

LA PRESSE CANADIENNE

TORONTO — Stanley Hartt, qui a été chef de cabinet de l'ex-premier ministre Brian Mulroney en 1989 et en 1990, a été emporté par un cancer mercredi à Toronto à l'âge de 80 ans.

Avant de se joindre à la garde rapprochée du premier ministre du Canada, Stanley Hartt avait été sous-ministre des Finances à l'époque où Michael Wilson en détenait le portefeuille.

Au cours des dernières années, il était retourné à la pratique du droit pour une firme d'avocats de Toronto.

Dans un communiqué publié mercredi soir, Brian Mulroney fait savoir qu'il est profondément attristé par la mort de Stanley Hartt qu'il qualifie de l'un des meilleurs fonctionnaires à avoir servi l'État canadien.

Il signale aussi que le disparu avait une capacité remarquable à analyser les situations complexes et qu'il était pourvu d'un grand sens de l'humour.

L'ex-premier ministre Mulroney rappelle que Stanley Hartt a été impliqué de près dans les négociations de l'Accord de libre-échange entre les États-Unis et le Canada, dans celles ayant mené à l'Accord du Lac Meech et dans le mouvement international qui a permis la sortie de prison de l'activiste Nelson Mandela, en Afrique du Sud.

Stanley Hartt était né à Montréal et avait étudié le droit à l'Université McGill. Il était le fils de Maurice Hartt qui a été député libéral de Montréal/Saint-Louis à l'Assemblée nationale du Québec de 1939 à 1947 et député libéral de Cartier à la Chambre des communes de 1947 jusqu'à son décès en 1950.

À voir également:

Galerie photoIls sont décédés en 2017 Voyez les images