NOUVELLES
02/01/2018 17:33 EST | Actualisé 02/01/2018 17:40 EST

Des femmes se vengent après une agression sexuelle dans des festivals de musique

Une a fait une arrestation citoyenne et l'autre a frappé son agresseur.

Une femme frappe l'homme qui l'a supposément agressée au festival Rhythm and Vines de Nouvelle-Zélande.
Facebook
Une femme frappe l'homme qui l'a supposément agressée au festival Rhythm and Vines de Nouvelle-Zélande.

Deux femmes en Australie et en Nouvelle-Zélande reçoivent des louanges après s'être défendues contre des agressions sexuelles lors des festivals du Nouvel an, une en arrêtant son présumé agresseur jusqu'à l'arrivée de la sécurité et l'autre en assénant un coup de poing à l'homme qu'elle accuse de lui avoir agrippé un sein.

Les festivals de musique sont populaires lors des fêtes du Nouvel an en Australie et en Nouvelle-Zélande. Cependant, les célébrations des dernières années ont été ternies par plusieurs incidents répugnants, incluant un viol et plusieurs agressions sexuelles et attouchements au festival Falls de Tasmanie, entre autres.

Alors que le monde se préparait à accueillir 2018, et malgré les efforts du festival Falls - qui produit des événements dans quatre États australiens pendant le Nouvel an - au moins trois femmes ont rapporté une agression sexuelle à l'événement de Tasmanie. Un homme de 32 ans a été arrêté et accusé d'action indécente par la police après avoir présumément agrippé le sein d'une femme dans le moshpit autour de 21h30 le 31 décembre.

La police a soutenu que la femme avait réussi à traquer son présumé assaillant, et l'a laissé sous la surveillance des gardiens de sécurité de l'événement.

«Malgré que nous préférerions avoir aucun incident, je peux vous dire que pour celui-ci, la femme impliquée, et son amie, ont arrêté l'homme et l'ont confié aux gardiens de sécurité, qui l'ont ensuite livré à la police pour enquête», a affirmé le sergent de la police de Tasmanie, Darren Latham, après que l'homme soit accusé.

«Alors c'est encourageant que les gens prennent des actions positives, mais nous préférerions bien sûr que ça ne se produise tout simplement pas.»

La police enquête toujours sur deux autres incidents au festival, incluant un autre dossier d'attouchements dans le moshpit et d'une agression sur les terrains de camping.

En Nouvelle-Zélande, une femme au festival Rhythm and Vines a pris les choses davantage dans ses mains, servant sa revanche à un homme qui lui a pris les seins. L'incident - qui a été filmé et publié sur Facebook, amassant des dizaines de milliers de vues et de commentaires - montre un homme courant de la foule pour s'approcher de deux femmes par-derrière.

Il semble saisir l'une d'elles, qui ne portait pas de gilet, mais qui avait plutôt sa poitrine couverte de brillants, à la poitrine pour se retourner et partir à courir. Les deux femmes se sont retournées et ont marché en colère vers l'homme, la victime lui servant plusieurs coups à la tête et son amie lui versant son cocktail sur lui.

(Attention: cette vidéo contient de la nudité)

En entrevue au New Zealand Herald, la victime - une femme de 20 ans en visite des États-Unis - a soutenu que l'incident était «choquant».

«Je marchais vers mon camping et j'ai senti cette main montée. Il a pris mon sein à pleine main. Je suis allé le voir et je l'ai frappé», a raconté Madeline Anello-Kitzmiller.

«C'était très choquant. Je suis habituée à de l'amour et de la gentillesse, liberté d'expression, égalité.»

«J'allais me couvrir, mais je ne voulais pas les laisser gagner. Mon corps... est beau. C'est complètement naturel. Nous sommes nés nus.»

Ce texte initialement publié sur le HuffPost Australie a été traduit de l'anglais.