Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Iran: nouvelle manifestation nocturne dans le centre de Téhéran (médias)

Des petits groupes de manifestants, dont certains scandaient des slogans antirégime, se sont rassemblés lundi soir dans un quartier du centre de Téhéran sous forte présence policière, selon des images de médias locaux en ligne et des réseaux sociaux.

Au cinquième jour d'un mouvement de protestations contre les difficultés économiques et le pouvoir, l'agence Fars, proche des conservateurs, a notamment diffusé la vidéo d'un taxi jaune en feu qu'une personne munie d'un extincteur essayait d'éteindre.

"Un fauteur de troubles a mis le feu à la voiture avant de s'enfuir immédiatement", selon l'agence Mehr.

Des protestataires s'étaient déjà rassemblés samedi et dimanche soirs dans un quartier du centre de Téhéran pour scander des slogans contre le pouvoir.

Par ailleurs, le ministre des Renseignements a annoncé dans un communiqué diffusé par l'agence Isna que "des perturbateurs et des éléments qui provoquaient les troubles ont été identifiés et un certain nombre d'entre eux arrêtés".

"Les autres sont poursuivis et il y aura bientôt une action ferme (menée) contre eux", selon ce communiqué.

La police a également annoncé l'arrestation de "quatre personnes qui avaient insulté le drapeau sacré de la République islamique d'Iran" en le brûlant, a rapporté un site internet de la télévision d'Etat.

Les médias officiels ont publié un communiqué du commandement de la sécurité cybernétique avec les photos de trois jeunes, présentés comme les meneurs des manifestations, en demandant à la population de les identifier.

Les manifestations ont débuté jeudi à Machhad (nord-est), la deuxième ville du pays, pour se propager à travers le pays.

sgh/cmk

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.