NOUVELLES
27/12/2017 05:46 EST

USA: le tirage au sort pour décider d'une folle élection locale est repoussé

La saga de l'élection de la 94e circonscription de l'Etat américain de Virginie continue, avec le report du tirage au sort qui devait départager mercredi les deux candidats arrivés à égalité, avec 11.608 voix chacun.

L'enjeu est immense pour les démocrates de Virginie, et suivi par les états-majors des partis nationaux. Si la candidate démocrate l'emporte, les républicains perdront pour la première fois depuis 17 ans leur majorité à la chambre des délégués, une assemblée qui vote les lois locales pour cet Etat de 8,4 millions d'habitants qui jouxte Washington.

Initialement, à la suite du scrutin du 7 novembre, le républicain David Yancey a obtenu dix voix de plus que la démocrate, Shelly Simonds. Mais un nouveau dépouillement a été ordonné, à la suite duquel la démocrate s'est retrouvée, la semaine dernière, en tête... d'une voix.

Coup de tonnerre, le lendemain, les républicains ont contesté un bulletin ambigu devant le tribunal compétent. Les bulles de chaque candidat y étaient coloriées par l'électeur, mais la bulle de la démocrate était barrée d'un coup de stylo. Initialement, le bulletin avait été éliminé, mais le juge a finalement accepté qu'il compte pour une voix républicaine, ce qui mettait chaque candidat à 11.608 voix.

Conséquence, un tirage au sort devait avoir lieu mercredi pour déterminer le vainqueur.

C'était sans compter une nouvelle action en justice de la démocrate Shelly Simonds, qui va demander au tribunal d'éliminer le bulletin contesté et de rétablir sa victoire.

"Le tirage au sort est un acte de dernier recours", a déclaré mardi le président de la commission électorale de Virginie, James Alcorn. "Toute question importante relative à l'élection ou au dépouillement doit être résolue avant le tirage au sort".

Le suspense se poursuivra donc en Virginie pendant quelques jours. En cas de victoire de la démocrate, une autre saga suivra. Les démocrates disposaient dans la précédente assemblée de 34 sièges contre 66 républicains. Ils ont déjà conquis 15 circonscriptions, aidés par une vague de rejet de Donald Trump. Avec Shelly Simonds, ils en obtiendraient 50, à égalité avec les 50 républicains... forçant les partis à partager le pouvoir localement.

ico/kal