NOUVELLES
22/12/2017 05:43 EST | Actualisé 22/12/2017 06:03 EST

La CCQ prévoit une année 2018 stable dans la construction, grâce à la voirie

MONTRÉAL — Grâce au secteur du génie civil et de la voirie, l'industrie de la construction devrait demeurer stable en 2018, après avoir connu quelques années de baisse, estime la Commission de la construction du Québec (CCQ).

Dans son portrait de l'année 2017 et ses prévisions pour 2018, publié vendredi, la CCQ souligne que c'est grâce à une croissance économique plus forte que prévu que l'industrie de la construction a connu une «certaine stabilisation de l'activité», après avoir connu plusieurs baisses depuis le sommet de l'activité en 2012.

Et des quatre sous-secteurs de l'industrie, c'est celui du génie civil et de la voirie qui sera le moteur de l'activité, grâce aux chantiers comme celui du nouveau pont Champlain et de l'échangeur Turcot, à Montréal, de même que l'élargissement de l'autoroute Henri-IV à Québec.

Pour ce qui est des régions, quatre seront en croissance en 2018, soit l'Outaouais (2 pour cent), l'Estrie (1 pour cent), Québec (1 pour cent) et la Baie-James (8 pour cent).

Et pour ce qui est des métiers, la majorité subira un certain recul en 2018. Toutefois, les métiers présents dans le génie civil et la voirie, comme les opérateurs de pelles et les opérateurs d'équipements lourds, se tireront mieux d'affaire.

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!