NOUVELLES
22/12/2017 06:31 EST

L'ex-maire de Sao Paulo Maluf transféré dans une prison de Brasilia

Le député brésilien Paulo Maluf, ancien gouverneur puis maire de Sao Paulo recherché par Interpol, a été transféré vendredi vers une prison de Brasilia où il doit purger une peine de sept ans pour blanchiment d'argent.

Condamné en mai pour des faits remontant à plus de vingt ans, le parlementaire de 86 ans s'est finalement rendu mercredi aux autorités. Vendredi, des images de télévision ont montré son transfèrement depuis le siège de la Police fédérale à Sao Paulo vers l'aéroport de Congonhas, à destination de la capitale brésilienne.

La veille, la présidente de la Cour suprême, Carmen Lúcia, avait rejeté une demande de report à la fin de l'année du début de l'exécution de sa peine.

La Chambre des députés a de son côté suspendu le versement des émoluments du parlementaire aux alliances politiques fluctantes au cours de sa très longue carrière, et qui s'est rangé aujourd'hui du côté du président conservateur Michel Temer.

Figure emblématique de la politique de Sao Paulo, Paulo Maluf est inscrit depuis 2010 sur la liste des personnes recherchées par Interpol en raison des ramifications internationales de son système de blanchiment d'argent issu de la corruption.

La condamnation porte sur le blanchiment de pots-de-vin reçus de la part d'entreprises de bâtiment lors de la construction d'une route quand il était maire de Sao Paulo, de 1993 à 1996. Le parquet estime que 170 millions de dollars ont été détournés.

Ses avocats ont multiplié les recours, mais le juge de la Cour suprême Edson Fachin a déterminé mardi soir qu'il devait commencer à purger sa peine derrière les barreaux.

En octobre 2015, Maluf a été condamné à trois ans de prison et 200.000 euros d'amende par la justice française pour "blanchiment aggravé", un jugement confirmé par la cour d'appel de Paris en juin dernier.

js-pt/mr

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!