NOUVELLES
22/12/2017 11:15 EST | Actualisé 27/12/2017 09:14 EST

Deux Palestiniens tués lors d'affrontements avec les troupes israéliennes

Ces nouvelles violences surviennent un jour après que l'ONU eut adopté une résolution dénonçant la décision du président Trump de reconnaître Jérusalem comme la capitale d'Israël.

L'armée israélienne affirme que des milliers de Palestiniens ont participé à des «émeutes violentes» le long de la frontière de Gaza et en Cisjordanie.
Mohamad Torokman / Reuters
L'armée israélienne affirme que des milliers de Palestiniens ont participé à des «émeutes violentes» le long de la frontière de Gaza et en Cisjordanie.

Deux Palestiniens ont perdu la vie lors d'affrontements avec les forces israéliens, a indiqué vendredi le ministère de la Santé à Gaza.

Le président palestinien Mahmoud Abbas a imploré la France et l'Europe de jouer un plus grand rôle dans les efforts de paix, alors que les répercussions de la décision du président américain Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël continuent de se faire sentir.

Ces nouvelles violences surviennent un jour après que l'ONU eut adopté une résolution dénonçant la décision du président Trump.

En visite à Paris, Mahmoud Abbas a déclaré qu'il n'accepterait plus les plans américains de paix au Moyen-Orient en raison de la position du président sur Jérusalem. Les Palestiniens estiment que l'administration Trump a choisi de se ranger du côté d'Israël pour ce qui est de l'enjeu le plus délicat du conflit.

Le porte-parole du ministère de la Santé à Gaza, Ashraf al-Kidra, a indiqué qu'une personne de 24 ans et une autre de 29 ans avaient été tuées par balles lors d'affrontements le long de la frontière israélienne. Quarante-cinq autres Palestiniens auraient subi des blessures, a-t-il ajouté.

L'armée israélienne affirme que des milliers de Palestiniens ont participé à des «émeutes violentes» le long de la frontière de Gaza et en Cisjordanie. Elle ajoute que les troupes ont répliqué en utilisant des gaz lacrymogènes et ont ouvert le feu «de manière sélective sur les principaux instigateurs».

Une escalade d'affrontements entre les Palestiniens et les troupes israéliennes ont eu lieu depuis l'annonce de Donald Trump sur Jérusalem, le 6 décembre. Dix Palestiniens ont été tués et des dizaines d'autres ont été blessés depuis.

Voir aussi: