NOUVELLES
21/12/2017 10:13 EST | Actualisé 21/12/2017 10:22 EST

Ces 10 histoires ont fait l'année 2017, selon l'Associated Press

Inconduites sexuelles. Trump. Fusillade. Terrorisme. Une année mouvementée.

Des gens fuient la rue piétonne de Las Ramblas à Barcelone, en Espagne, après qu'une camionnette a foncé dans la foule, le 17 août 2017.
Des gens fuient la rue piétonne de Las Ramblas à Barcelone, en Espagne, après qu'une camionnette a foncé dans la foule, le 17 août 2017.

Les allégations d'inconduite sexuelle qui ont fait tomber certains des hommes les plus puissants de la planète ont été la principale histoire de 2017, selon le sondage réalisé annuellement par l'Associated Press auprès des éditeurs et rédacteurs en chef des États-Unis.

La première année tumultueuse de Donald Trump au pouvoir arrive en deuxième place. Il y a un an, la victoire inattendue de M. Trump face à Hillary Clinton avait été choisie histoire de l'année 2016.

Le premier sondage du genre réalisé par l'Associated Press, en 1936, avait identifié l'abdication du roi Édouard VIII comme histoire principale de l'année.

Voici donc le palmarès des dix plus importants événements de l'année 2017:

-------------

1. Inconduite sexuelle. Ce n'est pas la première fois que des hommes puissants sont éclaboussés par des allégations d'inconduite sexuelle, mais on n'a jamais rien vu de comparable au tsunami qui a déferlé cette année, quand chaque femme qui s'est exprimée a donné aux autres le courage de faire de même. Le cinéaste Harvey Weinstein, l'animateur Matt Lauer, et les journalistes Bill O'Reilly et Charlie Rose ont notamment été emportés, en plus de chefs et de politiciens de premier plan.

2.Première année au pouvoir de Trump. La controverse a éclaté dès le jour de son assermentation, quand les affirmations du nouveau président concernant la taille de la foule ont été remises en question. Le feu n'a pas dérougi depuis ce moment. La popularité de M. Trump a plongé à des niveaux pratiquement sans précédent, mais ses partisans lui demeurent loyaux et son utilisation acharnée de Twitter — souvent aux petites heures du matin — provoque à la fois indignation, moqueries et enthousiasme.

3.Fusillade de Las Vegas. Un homme de 64 ans qui avait accumulé un arsenal inimaginable a ouvert le feu sur la foule depuis un hôtel voisin, faisant 58 morts et des centaines de blessés. Des semaines plus tard, on ne comprend toujours pas ce qui a pu motiver le tireur à se livrer à un tel carnage.

4.Les ouragans. En l'espace de quatre semaines, les ouragans Harvey, Maria et Irma ont dévasté le Texas, la Floride, Porto Rico et plusieurs îles des Caraïbes. Harvey a fait plus de 80 morts au Texas et causé des dommages dont la facture atteint 150 milliards $ US. Irma a tué des dizaines de personnes dans les Caraïbes et aux États-Unis, dont 12 bénéficiaires d'une résidence pour aînés de la Floride. Maria a endommagé plus de 200 000 maisons à Porto Rico et causé des pannes de courant interminables. Une enquête a été ouverte pour valider le bilan officiel de 64 morts.

5.La Corée du Nord. On aurait parfois dit deux écoliers qui se narguaient — le «vieux sénile» contre «le petit homme-fusée». Il s'agissait plutôt des leaders de deux puissances nucléaires — le président américain Donald Trump et le dictateur nord-coréen Kim Jong-un. La Corée du Nord a aussi testé une bombe à hydrogène et des missiles balistiques potentiellement capables de frapper l'Amérique du Nord, ce qui n'a rien fait pour soulager les tensions entre les deux pays.

6.Trump: l'enquête sur l'ingérence de la Russie. M. Trump a congédié James Comey, le patron du FBI, mais un autre ancien chef de la police fédérale, Robert Mueller, a été chargé d'enquêter sur une éventuelle collusion entre le Kremlin et la campagne de M. Trump. À la mi-décembre, l'équipe de M. Mueller avait déposé des accusations fédérales contre quatre personnes, dont l'ancien président de la campagne de M. Trump (Paul Manafort) et l'ancien conseiller à la sécurité nationale Michael Flynn. Ce dernier a admis avoir menti au FBI.

7. Obamacare. En dépit de multiples tentatives, la majorité républicaine au Congrès a été incapable d'abolir et de remplacer la loi sur l'assurance-santé de Barack Obama. Une tentative a été bloquée par le seul vote du sénateur républicain John McCain. On se demande maintenant comment la loi Obama peut survivre sans l'appui de l'administration Trump.

8. Réforme fiscale. Sans l'aide d'un seul démocrate, les républicains ont adopté une gigantesque réforme fiscale qui abaissera les impôts des compagnies et aura un impact mitigé sur les individus. Appuyés par le président, les élus républicains assurent que cette réforme stimulera la croissance de l'économie. Les détracteurs de la mesure craignent une hausse des déficits budgétaires et une éventuelle disparition de l'assurance-santé de millions d'Américains.

9. Attaques terroristes mondiales. La première grande attaque de 2017 s'est produite dès le 1er janvier, quand un tireur a abattu 39 personnes dans une boîte de nuit d'Istanbul. Un concert d'Ariana Grande au Royaume-Uni, une piste cyclable à New York et une rue piétonne historique de Barcelone ont ensuite été ciblés. En octobre, l'explosion d'un camion piégé a fait plus de 500 morts en Somalie. En novembre, plus de 300 personnes ont été tuées dans une mosquée égyptienne bondée.

10. Daech (le groupe armé État islamique). Au terme de campagnes sanglantes, Daech a été évincé de ses deux principaux bastions — Mossoul en Irak et Raqqa en Syrie. Ces défaites signifient que Daech ne contrôle plus de territoires importants dans ces deux pays. Ses filiales ailleurs dans le monde, notamment en Égypte et en Afghanistan, demeurent actives.

Voir aussi: