NOUVELLES
19/12/2017 09:11 EST

Coup de filet antidrogue à l'aéroport de Rio

La police brésilienne a démantelé mardi un réseau criminel qui faisait sortir du pays des valises de cocaïne, notamment avec la complicité de douaniers, à l'aéroport international de Rio de Janeiro, ont annoncé les autorités locales.

La Police fédérale (PF) a émis 36 mandats d'arrêt et 24 personnes avaient été interpellées à la mi-journée, y compris deux fonctionnaires des douanes.

Une enquête de dix mois a permis de révéler "un système sophistiqué de trafic de drogue", impliquant non seulement des douaniers, mais aussi des employés de l'aéroport et de compagnies aériennes, a expliqué la PF dans un communiqué.

D'après les enquêteurs, le groupe parvenait à faire transporter par avion des valises remplies de cocaïne, la plupart du temps à destination de villes européennes.

Ces valises étaient enregistrées pour des vols domestiques, pour lesquels les contrôles sont moins stricts, mais finissaient à bord de vols internationaux après une série de manipulations, notamment de subtils changements d'étiquette.

En suivant cette piste, les policiers ont découvert en septembre plus de 300 kg de cocaïne, la plus grande quantité jamais saisie dans cet aéroport.

Le système fonctionnait aussi en sens inverse, permettant à la bande de trafiquants de faire entrer au Brésil des produits venus de l'étranger sans aucun contrôle et sans payer de taxes d'importation.

En septembre, plus de 2.700 bouteilles d'alcool ont ainsi été saisies par les autorités.

rs-lg/pt/glr