POLITIQUE
18/12/2017 15:43 EST | Actualisé 18/12/2017 15:43 EST

Québec veut plus de véhicules électriques et impose la Norme zéro émission

Québec franchit un pas de plus pour accroître le nombre de véhicules électriques.

Isabelle Melançon
The Canadian Press Images
Isabelle Melançon

Québec franchit un pas de plus pour accroître le nombre de véhicules électriques en adoptant une norme qui incitera les constructeurs automobiles à en vendre davantage.

La ministre de l'Environnement, Isabelle Melançon, a expliqué lundi cette nouvelle Norme zéro émission (NZE) qui entrera en vigueur le 11 janvier prochain.

Il s'agit d'un système par lequel les constructeurs automobiles pourront accumuler des crédits lorsqu'ils vendent des véhicules zéro émission ou à faibles émissions, comme les véhicules électriques.

Les petits constructeurs, soit ceux qui vendent moins de 4500 véhicules par an, comme Volvo et Tesla, ne seront pas assujettis à la norme. Mais ils pourront vendre les crédits qu'ils auront accumulés à d'autres constructeurs qui en auront besoin pour atteindre leurs objectifs.

La ministre Melançon a souligné que le Québec était la première province à adopter cette norme zéro émission, qui est déjà en vigueur dans 10 États américains.

L'adoption de cette norme aurait incité les constructeurs à diversifier leur offre de véhicules électriques, aurait permis de diminuer les prix et de réduire aussi les délais de livraison, a souligné la ministre.

VOIR AUSSI: