NOUVELLES
17/12/2017 07:30 EST

Menaces de grèves: réunion mardi entre Ryanair et le syndicat irlandais des pilotes

Le syndicat irlandais Impact a annoncé dimanche avoir accepté la proposition de la direction de Ryanair d'organiser une rencontre mardi pour évoquer la situation des pilotes dans l'entreprise, un jour avant la grève prévue mercredi.

"Nous sommes satisfaits de pouvoir rencontrer" les dirigeants de la compagnie à bas coûts mardi soir, a déclaré Niall Shanahan, le porte-parole du syndicat, sur la radio irlandaise Today FM.

"Mais encore une fois, nous ne serons pas en mesure de reconsidérer notre grève avant cette rencontre", a-t-il souligné, "parce que nous devons nous assurer du contenu des propositions" des dirigeants.

Impact, qui chapeaute le syndicat des pilotes irlandais Ialpa, doit évoquer avec Ryanair la proposition formulée vendredi par la direction de reconnaître des syndicats dans l'entreprise, ce qu'elle n'avait jamais fait jusqu'alors.

"Ce qui s'est passé ces dernières 48 heures est sans précédent", a jugé Niall Shanahan. "Mais on est en territoire inconnu, les deux parties ne se connaissent pas, et il est nécessaire de se connaître pour se faire confiance".

Si la proposition de Ryanair est acceptée par le syndicat, Impact développera alors "une approche constructive pour résoudre les problèmes de recrutement et de maintien des pilotes" dans l'entreprise, a exposé M. Shanahan.

Au Royaume-Uni, Balpa a dit accepter d'être reconnu en tant que syndicat représentatif des pilotes Ryanair basés dans le pays.

"J'ai écrit à Ryanair pour accepter leur proposition d'entamer des discussions, et je leur ai demandé d'y inclure le TUC (un syndicat national, NDLR), et ACAS (un organe de conciliation, NDLR)", a déclaré Brian Strutton, le secrétaire général de Balpa, dans un communiqué.

Il a précisé que les discussions entre son organisation et la direction de la compagnie débuteraient en janvier.

Les pilotes réclament de meilleures conditions de travail et de rémunération, et demandent à être tous recrutés avec des contrats relevant du droit du pays où ils sont basés, ce qui est loin d'être le cas actuellement. Ils avaient formulé des appels à la grève dans plusieurs pays cette semaine.

La journée de grève du 20 décembre est jusqu'ici maintenue en Irlande, tandis que le débrayage prévue vendredi en Italie a été annulé après la proposition de reconnaissance des syndicats.

En Allemagne, le principe d'une grève a été voté, mais aucune date n'a été décidée.

jla-apz/mby

RYANAIR HOLDINGS PLC